lundi 27 février 2017

Notre critique de « The Last Blade »

Samurai Spirits, Arcade, neo geo, SNK Playmore, Jeux Vidéo, Critique Jeux Vidéo,

Samurai Spirits, Arcade, neo geo, SNK Playmore, Jeux Vidéo, Critique Jeux Vidéo, Éditeur : SNK
Développeur : SNK
Genre : Baston
Version Testée : Neo Geo
Autres Supports : PC, PS1, PS2 et PSN
Langue : Anglais
Multijoueur : 1 à 2 joueurs
Classification : + 16 ans
Sortie en France : 1999
Sortie au Japon : 1997

Ce n'est plus un secret pour personne, tout ce que touchaient les feus développeurs de chez SNK se transformait bien souvent en véritable bijou. Pas forcément en terme de recettes mais en matière de gameplay, graphismes et tout ce qui peut faire un grand jeu. Loin de s'endormir sur leur laurier avec les succès déjà acquis, notamment la série The king of fighters, c'est en 97 qu'ils décident de sortir un vieux projet de leurs cartons qui eu été abandonné au profit de la saga Samurai spirits il y a bien longtemps.

Samurai Spirits, Arcade, neo geo, SNK Playmore, Jeux Vidéo, Critique Jeux Vidéo,
L'introduction du jeu pourrait nous induire en erreur. Une histoire contée oralement en japonais, des guerriers tous armés d'armes plus ou moins tranchantes...

Tout cela fait penser à une autre licence au combien estimée de la marque: Samurai spirits. Ainsi, après avoir découvert les différents modes de jeu qui le composent (Story mode, Short mode (mini mode story), VS et Training), on découvre une galerie de combattants d'un autre style que ceux de Samurai spirits. D'un autre style car le jeu prend part plus tard chronologiquement dans l'histoire du Japon. Et pourtant...

Tout bien observer certains personnages (au nombre de douze + deux cachés) semblent inspirés de cette série. Parmi eux, on peut remarquer que Shikyo armé de sa double lame fait étrangement penser à Basara de Samurai spirits 3, tout comme Gaira et Shigen les deux mastodontes de service ou Okina le petit vieux qui lui fait un peu penser à Nicotine. Et les ressemblances ne s'arrêtent pas là, puisque après la sélection de votre combattant, vous aurez le choix entre deux modes de combats; ce qui là encore nous rappelle le système "Slash/Bust" de SS3.

Ces deux modes sont ici appelés Speed et Power. Le premier offre à notre personnage une palette de coups plus rapides, ce qui facilite les enchainements meurtriers.

Le second permet d'effectuer des coups puissants et surtout vous offre un deuxième niveau de furie qui bien évidemment s'avèrent souvent fatales et très spectaculaires. Là où le mode Speed reste bloqué qu'à un seul niveau.

Samurai Spirits, Arcade, neo geo, SNK Playmore, Jeux Vidéo, Critique Jeux Vidéo,

Tout ceci a un air de déjà vu, certes, mais le principal attrait du titre se porte au niveau du gameplay pur et dur, à la manière d'un Real bout le jeu n'utilise que trois boutons de frappe. Le bouton A pour les coups d'armes faibles et rapides ; le bouton B pour des coups d'armes puissants mais plus lent et le bouton C pour les coups de pieds. Rassurez-vous le bouton D n'a pas été oublié, loin de là même...

Samurai Spirits, Arcade, neo geo, SNK Playmore, Jeux Vidéo, Critique Jeux Vidéo, En effet c'est sur ce dernier bouton que réside la particularité du titre. Celui-ci permet de contrer en trouvant le bon timing le coup de l'adversaire, ce qui laisse bien évidemment une opportunité pour lui placer au plus vite un enchainement dans les dents. De plus il est assez aisé à utiliser, ce qui donne parfois de grands moments de bastons digne d'un vieux film de samurais. Cette commande fait irrémédiablement penser au "Just defend" de Mark of the wolves ou encore au "Parry" de Street fighter 3.3. Ce mélange de simplicité, technique et prise de risque rend le tout très agréable.

A tout cela s'ajoutent des choses plus classiques mais apportant néanmoins de nombreux recours afin d'attaquer ou encore d'esquiver tels que les dashs avant/ arrière; moins courant en revanche, le fait de pouvoir se relever d'un bond vers l'avant ou l'arrière, très utile pour surprendre l'adversaire ou encore les casses-gardes. Bien entendu, chaque combattant dispose de coups spéciaux qui lui sont propres. On notera au passage que quelques coups s'effectuent en plusieurs étapes (exemple: quart de cercle+B x3, rappelez-vous Fei Long de SSF2).

Samurai Spirits, Arcade, neo geo, SNK Playmore, Jeux Vidéo, Critique Jeux Vidéo,
Enfin pour terminer, il est bon de rappeler que le jeu se situe en 1863, période à laquelle le Japon s'est ouvert au monde occidental (appelée Bakumatsu). Il en ressort une ambiance bien particulière qui se voit notamment dans les décors. Vous y trouverez des personnages avec, haut de forme visé sur la tête et costume trois pièces bien de chez nous, se mélangeant à la population locale habillée plus traditionnellement. Rassurez-vous, vous aurez quand même le droit au classique, mais toujours sublimes, cerisiers en fleurs comme dans tout bon jeu de samurais qui se respecte.

Graphismes : Que dire mise à part que tout est superbe. Que ce soit au niveau des combattants, tous charismatiques malgré parfois un air de déjà vu comme cité au début du test; ou encore les décors colorés proposant de nombreux détails. Chaque tableau est unique et propose tantôt un lieu très fréquenté et vivant, tantôt un endroit calme et paisible. SNK s'est lâché et rares sont les jeux de bastons aussi beaux sur le même support. C'est dire l'excellence de l'ensemble!

Animation : Les combattants sont très bien animés et rapides, c'est du haut niveau là encore et très agréable à regarder. On a parfois l'impression d'assister à un ballet comme c'est le cas dans Garou: Mark of the wolves (notamment avec Lee) et les zooms permettent de ne rien louper du spectacle. Les décors ne sont pas en restes avec pleins de petites animations pour la foule venue assister au combat. On ne compte plus les détails comme la buée qui sort des bouches quand il fait froid, les blocs de neige s'écrasant au sol après un choc, les éléments destructibles et bien d'autres... A noter aussi que chaque stage bénéficie d'une petite introduction animée!

Maniabilité : Trois boutons de frappes, un bouton de contre, il n'en fallait pas plus pour donner un jeu parfaitement aboutit et mature. Les combattants répondent à merveille, les commandes sont souples et même les furies ne sont pas impossibles à sortir! Encore un bon point pour un SNK au sommet de son art.

Musiques et sons : Les différents thèmes musicaux nous plongent dans l'ambiance avec des sonorités collant à l'époque et discrètes. Comprenez par là, beaucoup moins "japonisante" que dans un SS. Toutefois, tout comme pour The king of fighters 97', les développeurs ont choisi de mettre en avant les bruitages, chocs des lames et cris de la foule venue vous encourager ou encore les différents sons que l'on peut entendre dans la nature.

Injustement méconnu et toujours resté dans l'ombre de Samurai spirits, The last blade a pourtant tout pour plaire. Il cumule les bons points que ce soit du côté du gameplay ou de la réalisation technique. Pour tout vous avouer, je trouve qu'il fait parti du haut du panier de la Rolls des consoles. Il dégage une ambiance particulière, un peu moins folle qu'un SS2 et moins oppressante qu'un SS3 mais malgré tout l'expérience reste très agréable car le jeu se laisse dompter facilement et rapidement. On se surprend au bout de seulement quelques parties à peine, a essayer de lire le jeu de l'adversaire pour mieux le contrer. Il en ressort un grand jeu qu'il serait trop bête de ne pas découvrir si ce n'est pas déjà fait.

Points forts :
  • Graphismes
  • Animation
  • Bruitages
  • Le contre sur D
  • Maniabilité

Points faibles :
  • Musique en retrait
  • Seulement 12 personnages
  • Pas assez connu


Verdict : Un excellent jeu !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017