dimanche 19 février 2017

Notre critique du tome 2 de « Jojolion »

Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Hirohiko Araki, Jojo's Bizarre Adventure, Jojolion, Manga, Shonen,

Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Hirohiko Araki, Jojo's Bizarre Adventure, Jojolion, Manga, Shonen,
Dessinateur : Hirohiko Araki
Scénariste : Hirohiko Araki
Éditeur : Delcourt / Tonkam
Collection : Shonen
Genre : Suspense, Action, Baston
Public : Public averti
Site officiel : Non
Sortie : 4 janvier 2017
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Le jeune homme amnésique s’est introduit dans l’appartement d’un certain Kira avec celle qui l’a sauvé, Yasuho. Il espérait y trouver des indices sur sa personnalité. A la place, il est tombé dans un piège tendu par le voisin du dessus ! Alors que Yasuho était partie et échappait aux attaques violentes du mystérieux voisin, elle est revenue, poussée par un mauvais pressentiment. De justesse, le jeune amnésique est parvenu à prendre le dessus dans ce duel sordide mais les réponses aux questions qu’il pose à leur agresseur ne vont pas l’aider à comprendre qui il est, bien au contraire ! Elles ne vont que le pousser à trouver un cadavre lui ressemblant trait pour trait…

Suite immédiate du tome 1, ce volume ne nous apporte pas plus de réponses qu’à son héros mais quelques indices surprenants… à tel point qu’ils font naître de nouvelles questions !

Après un affrontement un peu sadique et musclé, on apprend que notre héros amnésique n’est peut-être que le sosie de celui que cherchait son agresseur mais peut-être pas… A la suite des révélations faites par un simplet qui a beau être lui aussi doté d’un pouvoir surnaturel a, semble t-il, perdu des neurones en chemin, voici qu’un cadavre est découvert à l’endroit même où Yasuho a sauvé notre inconnu de l’ensevelissement. Et s’il est évident que le mort et ce héros ont plus qu’un lien, le mystère sur la nature de ces deux-là perdure dangereusement… D’ailleurs les zones d’ombre se multiplient dans une narration qui voit de nombreux personnages entrer en scène sans expliquer, pour le moment, la réalité de leur action dans le récit. Exit l’agresseur à deux neurones sans que l’on sache vraiment qui il est, où il est parti ou même d’où il tient son pouvoir… Et voici une famille entière de gens pas sympas qui ont visiblement bien des secrets et des intentions déguisées envers notre amnésique.

Toujours aucune explication sur la source de ces pouvoirs qui ne sont pas l’apanage du héros et prennent une forme plutôt intéressante, donnant lieu à pas mal de bons rebondissements et de suspense. Y a-t-il un lien avec « les murs qui voient » ? Mystère…

Pas plus d’explication sur cette famille excentrique qui accueille notre héros à peine remis d’avoir contemplé un cadavre dont il est le sosie et qui, très rapidement, évince Yasuho de la vie de son protégé. Cette notion d’éloignement forcé entre la belle et l’amnésique commence à devenir récurrente, à dessein ? On verra par la suite (peut-être).

Bien que fort en suspense, en action et en indices façon Petit Poucet, le récit se perd un peu et égare le lecteur, larguant certains personnages sans aucune explication, installant de nouveaux protagonistes sortis presque d’on ne sait où et surtout manquant d’exploiter l’une des meilleures pistes mise en place : les pouvoirs de nombreux personnages et leur possible lien avec « les mus qui voient ». Pire, personne dans l'histoire ne semble beaucoup s’étonner de ces pouvoirs et de la manière dont ils se manifestent qui est assez spectaculaire et dénote la force imaginative du mangaka.

Côté graphisme, le style atypique d’Hirohiko Araki demeure fidèle à lui-même, précis dans le chara-design et le traitement des détails ou des arrières plans, figé et saccadé dans le mouvement. Le rythme de la mise en scène est un peu bloqué par ce manque de fluidité mais n’enlève rien à l’action qui se déroule assez bien suivant la narration.

Bizarre est le qualificatif parfait pour cette nouvelle série de la saga Jojo’s Bizarre Adventure ! On peine à trouver la logique du scénario pourtant riche en excellents éléments qui présagent un bon manga, à condition de ne pas égarer le lecteur en chemin.

Points forts : 
  • De nouveaux mystères s’ajoutent aux précédents 
  • Héros qui promet bien des rebondissements 
  • Lien qui grandit entre le héros et Yasuho 
  • Personnages intéressants 
  • Contexte SF bien conçu 
  • Humour + + 
  • Mise en scène + 
  • Action + + + 
  • Suspense + + 
  • Graphisme typique du mangaka 
  • Chara-design bien représentatif des personnages 
  • Environnements soignés
  • Édition française réussie 

Points faibles : 
  • Narration qui s’embrouille un peu, beaucoup de bons éléments gardés de côté 
  • Style graphique parfois rigide et saccadé dans les mouvements 

Verdict : Un Bon Tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017