lundi 20 mars 2017

Notre critique du tome 21 de « Cage of Eden »

Cage of Eden, Critique Manga, Manga, Seinen, Soleil Manga,

Cage of Eden, Critique Manga, Manga, Seinen, Soleil Manga,
Dessinateur : Yoshinobu Yamada
Scénariste : Yoshinobu Yamada
Éditeur : Soleil manga
Collection : Seinen
Genre : Fantastique
Public : Averti
Site officiel : Non
Sortie : 22 février 2017
Prix : 6,99€
Statut de la série : Terminée en 21 tomes

Alors que le combat se poursuit pour le petit groupe resté à l’extérieur, Akira est abasourdi par la photographie qu’il vient de trouver. Mais il n’a guère le temps de décider s’il vaut mieux garder cela secret ou non car la situation empire soudainement : Rion tombe devant lui, terrassée par une forte fièvre. Elle est inconsciente mais al en point et très vite deux autres camarades présentent les mêmes symptômes. Un examen rapide leur apporte une réponse : les trois filles sont attaquées par un parasite, celui-là même qui pourrait avoir tué tous les gens dont ils ont retrouvé les ossements ! Malgré les explications de Mariya qui en déduit qu’une contamination biologique serait à l’origine du désastre passé dont ils ont découvert les vestiges, l’espoir de guérir leurs amies est infime. De son côté, Yarai, trop inquiet pour ceux demeurés en extérieur, décide de laisser les malades à Akira et de poursuivre l’exploration des lieux. Du moins jusqu’à ce qu’il tombe sur un nouvel obstacle et de nouveaux indices qui, combinés à tout ce qu’ils savent déjà leur apporte une vérité inimaginable…

Ultime tome d’une série qui aura su ménager un très bon suspense assaisonné de fantastique, ce tome 21 termine Cage of Eden en beauté. En dépit de son caractère très fan-service avec ses héroïnes parfois court vêtues et toujours très gâtées par Mère nature, voici un manga qu’il aura fait bon lire.

Preuve en est : la découverte de la sournoise et implacable vérité relie tous les indices disséminés au long des tomes, et offre un vrai point final à une histoire plutôt bien menée. La force de l’amour est source de l’aventure traversée par ces rescapés, on apprend que tout ce qui les entoure désormais n’est que le fruit d’un pari insensé mené pendant des décennies par une mère poursuivant un rêve absolu dont elle n’aura jamais vu les résultats. Car bien que cette île soit source de bien des malheurs, des morts et des peurs, elle est aussi la source de leur survie à tous. Bienvenue dans la nouvelle version du jardin d’Eden bâti par des scientifiques en quête d’espérance.

Narration logique et haletante, Cage of Eden ne lâche rien avant ses dernières pages. Il y a bien quelques clins d’œil un peu lourds dus aux caractères de certains personnages phares mais on s’en arrange volontiers.

Désormais fidèle à sa marque de fabrique source de succès, entendez les héroïnes avantageusement sexy, le dessin de Yoshinobu Yamada ne se départit pas un instant de ses chara-design qui distingue bien chaque protagoniste mais trouve ses bases dans une certaine typographie des personnages, avec parfois un seul élément permettant la distinction : différence de taille ou de teinte de cheveux…


La mise en cases est dynamique et sert à merveille le récit, fortement alimenté en suspense avec un bonus pour le travail des arrières-plans, décors en huis-clos avec enfilade de couloirs et de grandes pièces souterraines bien sombres et, en extérieur, des créatures dévoreuses d’homme dans un espace à l’évidence inhospitalier. Les pages bonus présentent le premier chapitre du nouveau manga de l’artiste : Deathtopia, à découvrir aussi chez Soleil qui en profite pour publier le tome 1.

Yoshinobu Yamada met un terme à une série qui aura rempli son rôle d’une page à l’autre sur ses 21 tomes, assurant une conclusion qui s’accorde parfaitement à tous les indices et éléments qui ont construit ce survival manga qu’il fait bon relire et même relire !

Points forts : 
  • Dernier tome qui fait son effet, conclusion 100% en accord avec l’ensemble du récit 
  • Révélations ultimes bien trouvées 
  • Suspense jusqu’au bout 
  • Personnages sympathiques 
  • Action + + 
  • Dessin adapté au récit 
  • Mise en cases dynamique 
  • Édition française sans défaut 

Points faibles : 
  • Un peu trop de fan-service du côté chara-design féminin… 

Verdict : Un Très Bon Tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Tonkam
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017