vendredi 21 avril 2017

Notre critique de « Aragami »

Aragami, Critique Jeux Vidéo, Jeux Vidéo, Lince Works,

Aragami, Critique Jeux Vidéo, Jeux Vidéo, Lince Works,
Éditeur : Maximum Games
Développeur : Lince Works
Genre : Infiltration
Univers : Ninja
Multijoueurs : 1 à 2 en simultanément
Version testée : PC
Autre support : PlayStation 4
Classification : + 16 ans
Sortie en France : 4 octobre 2016       
Prix Moyen : 20€

Steam permet de retrouver des jeux oubliés comme le shoot them up ou bien les jeux de réflexions et d'autres genres. Des éditeurs indépendants arrivent même à surprendre en créant des titres cultes. Konami avait mis en valeur l'infiltration aux yeux du grand public avec sa série phare Metal Gear Solid ; cependant d'autres studios ont également réalisé des jeux d'exception comme Splinter cell (Ubi Soft) ou bien la série Tenchu (Activision).

Les jeux d'infiltration ne permettent que peu d'erreurs au joueur et la moindre alerte se conclue bien souvent par un game over. La furtivité est de mise dans ce style de jeu et Aragami n'échappe pas à la règle et il s'adresse déjà à ceux ayant connu les titres précédemment cités.

Aragami, Critique Jeux Vidéo, Jeux Vidéo, Lince Works,

Mise en garde


Aragami lors de sa sortie a divisé les fans du genre, en effet la bande annonce attirait le chalant, mais sa passion fut vite de courte durée face à la difficulté du titre ainsi que les nombreux bugs. Malgré tout, certains joueurs ont apprécié ce titre qui a bénéficié de mises à jour corrigeant les défauts concernant la caméra. Sans doute le point noir le plus important du titre, car votre ninja doit "avoir l'oeil" partout pour éviter le repérage de ses ennemis.

D’autres points noirs interviennent dans le jeu comme le système de sauvegarde mal conçu, ici pas de point de relais ; vous devez accomplir une mission d’une traite. Pour la PlayStation 4 lors des premières semaines, le titre fonctionnait très mal : affichage en retard, blocage d’un niveau, etc.

Aragami, Critique Jeux Vidéo, Jeux Vidéo, Lince Works,

Petit studio, grande ambition ?


"Comme beaucoup de développeurs avant eux, les Espagnols de Lince Works ont forcément été déçus lorsqu’ils ont dû se résoudre à voir leur projet Kickstarter se terminer sans être financé il y a déjà deux ans. Pourtant cela n’a pas entaché leur volonté de créer un jeu d’infiltration, bien au contraire. Des dires des développeurs, le prototype qu’était Twin Souls a pu grandir et murir pour enfin devenir un ambitieux jeu d’infiltration dans la veine de Tenchu qui sort enfin sur PC et PlayStation 4. Aragami, c’est son petit nom, sort enfin de l’ombre et il est grand temps de voir si le studio barcelonais a su créer un sérieux concurrent à toute la flopée de jeux d’infiltrations qui sortent cette année. En tout cas c’est tout ce qu’on lui souhaite."

Utilisant le moteur graphique Unity, l'environnement est épuré de tous effets visuels clinquants. Chaque élément donne une atmosphère rempli de mélancolie.

Pourquoi ne pas avoir utilisé un autre procédé ; sans doute par manque de moyens financiers, ce qui ne veut pas signifier que Aragami propose un univers propre en terme de graphisme. S'inspirant également de la zénitude de Journey, Aragami lorgne allègrement sur la mythologie asiatique et plus précisément l’ère Edo japonaise qu’on retrouve comme par hasard dans le chouchou des développeurs : Tenchu, il est donc tout naturel qu’il serve de base pour établir l’histoire de leur bébé.

Aragami, Critique Jeux Vidéo, Jeux Vidéo, Lince Works,

Vengeance de l'au-delà


Dans ce jeu d’infiltration à la troisième personne, vous jouez un aragami, un esprit vengeur invoqué par une mystérieuse jeune fille : Yamiko. La pauvre s’est fait emprisonner par le clan de Kaiho, après qu’ils aient massacré toute sa famille. Il vous incombe donc en tant qu’esprit des ombres d’aller récupérer un certain nombre de talismans pour libérer Yamiko et ce faisant, massacrer le plus possible de maîtres de la lumière.

Un scénario somme toute bateau et dont le twist apparait en filigrane dès le début du jeu. De ce côté-là donc peu de surprise donc et on ne lui en voudra pas, car on sent pad en main que cette histoire téléphonée est juste un prétexte pour nous faire voir du pays. En effet, le jeu se construit autour de niveaux dans lesquels votre but sera de récupérer un nouveau talisman. Évidemment, il vous faudra parcourir le Japon médiéval de long en large (et en une seule nuit !) pour choper tous les précieux artefacts. A vous donc les forêts sombres, les villes et leurs pagodes à escalader, les forteresses autour d’un grand lac, etc. Les niveaux sont tous vastes et propices à l’exploration et l’infiltration, car ils vont de pair avec un gameplay mettant en avant la grimpette et les meurtres discrets.

Aragami, Critique Jeux Vidéo, Jeux Vidéo, Lince Works,

Opération Ninja


Mark of Ninja avait marqué par sa réalisation technique et son ambiance unique. Il est vrai que Microsoft avait mis le paquet pour créer un hit sur le Xbox live arcade. Ce ninja a été l’une des dernières réussites en matière d’infiltration sur console. L’ombre est un élément indispensable pour ce style d’assassin et chaque acte doit être parfaitement mesuré pour l’exécution parfaite de la mission.

Aragami devra utiliser les ténèbres afin de progresser, puisqu’il se confond avec toute ombre dans le décor. L’absence de lumière est un élément crucial pour le héros, car elle permet non seulement de dissimuler aux yeux de ses ennemis, mais également de se téléporter sur une courte distance.

Bien mouvoir dans la pénombre en analysant les tours de garde des soldats sans éveiller les soupçons. A l’aide de parchemins de pouvoirs, vous pourrez même débloquer des compétences de base d’Aragami puis des techniques défensives et offensives. Cependant, on regrette que la plupart des techniques dites spéciales (un dragon d’ombre qui vient engloutir une cible, une vague d’ombre qui aveugle un groupe d’ennemis ou un double de vous-même qui sert de leurre) ne soient pas d’une nécessité absolue. On préfèrera investir nos points dans les techniques de base vraiment utiles comme la capacité de faire disparaître les corps (un indispensable !) ou de scanner les alentours à l’aide de notre corbeau pour taguer les ennemis à proximité.

Aragami, Critique Jeux Vidéo, Jeux Vidéo, Lince Works,

La magie, malgré tout


Malgré les défauts de jouabilité , Aragami arrive à trouver de la sympathie envers les joueurs les plus fanatiques du scoring. En effet, à chaque fin de mission, vous serez noté sur la mission sur différents points. Certes, cela donne déjà bien assez de piment à ce jeu ; de plus on pourra apprécier à refaire un niveau avec plus de compétences.

On espère sincèrement une suite qui devra être plus aboutie et Aragami propose déjà une belle expérience en dépit de ces faiblesses. Il mérite que l'on lui consacre quelques heures à ce jeu réalisé avec la passion de ce jeune studio.

Doté d'une excellente bande sonore, le soft vous immerge dans cet univers magnifique ; cependant on aurait voulu qu'un autre langage soit intégré aux personnages. Analyser le terrain, mourir de nombreuse fois, pestez contre la difficulté ; alors que on craque pour ce soft ?

Vous pouvez espérer une éventuelle baisse du titre, ainsi que les prochaines mises à jour qui corrigeront sans doute les bugs majeurs sur PS4, peut-être qu'une version Xbox One sera un jour disponible. A quand une réédition de la saga Tenchu ?

Points forts :
  • Jeu d'infiltration, réalisé par un studio indépendant
  • Environnement graphique épuré doté de vastes niveaux
  • Ambiance sonore
  • Souvenirs de l'Aragami
  • Titre offrant du challenge

Points faibles :

  • Problème de caméra
  • Bugs pouvant bloquer la mission
  • Moteur graphique
  • Difficulté d'un autre âge

Verdict : Un très bon jeu !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Tonkam
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017