mardi 18 avril 2017

Notre critique de « Victor Hugo - Les Misérables »

Notre critique de « Victor Hugo - Les Misérables »

Victor Hugo, Les Misérables, Manga, Critique Manga, Soleil Manga, Variety Art Works, Dessinateur : Variety Art Works
Scénariste : Variety Art Works
Éditeur : Soleil Manga
Collection : Classiques
Genre : Drame historique
Public : Tout public
Sortie : 8 mars 2017
Prix : 7,99€
Contenu : 192 pages
Statut de la série : Terminée en 1 tome

"Criminel tu es, criminel tu resteras". Condamné à 19 ans de bagne après avoir volé un bout de pain pour se nourrir. Après avoir passé 19 ans au bagne, Jean Valjean se voit enfin accordé la liberté, mais seulement pour être rejeté de tout endroit où il se présente, les gens prenant peur en apprenant son statut de forçat. Toutefois, l'ancien bagnard est finalement accueilli chaleureusement par l'évêque Myriel, qui lui accorde la nourriture et le logis. Mais, poursuivi par ses démons, Jan s'enfuit en pleine nuit avec l'argenterie. Il est rattrapé par les forces de l'ordre, qui le ramène à l'évêque. A la surprise générale, ce dernier réfute le vol, et prétend avoir volontairement donné ces objets de valeur à Jean. Il lui demande alors d'employer cet argent à 'devenir un honnête homme'.

Touché par la bonté de l'évêque, Jean se promet de respecter sa parole, mais le destin ne semble pas de cet avis. à peine a-t-il repris la route, qu'un malentendu avec un jeune enfant le place en statut de récidiviste, ce qui pourrait lui valoir la prison à perpétuité s'il est attrapé. Or, l'homme chargé de l'affaire n'est autre que l'inspecteur Javert, tortionnaire de Jean Valjean lors de son séjour au bagne, et qui a juré sa perte.

Vivant sous une fausse identité au village de Montreuil-sur-mer, dont il est bientôt nommé maire, Jean fait tout son possible pour honorer sa promesse envers l'évêque, et aide la population de son mieux. Mais sa paisible existence semble compromise lorsqu'est nommé le nouvel inspecteur, qui n'est autre que Javert. Bientôt , l'inspecteur accumule de plus en plus de doutes quant au comportement du maire, alors que ce dernier tente précisément de lui dissimuler sa véritable identité. Mais le temps passant, les apparences s'étiolent, et la vérité refait surface. Pourtant, Jean tient coûte que coûte à prouver sa valeur d'honnête homme. Parviendra-t-il a échapper à la traque du terrible Javert ?

Les misérables est un roman de Victor Hugo, paru en 1862. Après avoir connu de nombreuses adaptations, sur grand comme petit écran, ou encore sur les planches, c'est à présent une sorte de retour aux sources pour cette œuvre mythique, puisqu'elle nous revient ici sous format papier.

A priori, le défi semble difficilement surmontable; l’œuvre originale comptabilise en effet plus de 1500 pages. Adapter ce géant de la littérature en un manga de 200 pages tient donc du pari fou, néanmoins c'est avec brio que Soleil Manga réussit à capturer l'essence même de l'histoire et à l'intégrer à sa collection Classique.

Afin de préparer au mieux le lecteur à la transition (pour ceux qui ont déjà lu l’œuvre), le livre s'ouvre sur une préface qui indique clairement que : "Cette édition des Misérables en manga n'a pas pour but de remplacer l’œuvre de Victor Hugo.[...] Au contraire, par la lecture de ce manga, nous avons la volonté de provoquer l'envie de lire cette fabuleuse œuvre dans le texte."

Déception donc pour ceux qui voyaient dans cette adaptation le moyen d'échapper à la colossale œuvre originale, mais immense satisfaction pour ceux qui désirent en avoir un aperçu avant de se lancer dans l'aventure : l'envie de lire le roman de Victor Hugo est en effet bien présente à la fin de la lecture du manga.

Si le manga élude bien des passages de l'histoire, et ne lésine pas sur les ellipses, il parvient néanmoins à conserver, ainsi qu'à transmettre au lecteur l'essence même du roman. Pour garder un maximum de cohérence, quelques modifications sont apportées à l'histoire du manga, et on se réjouira que ces modifications, somme toute minimes, ne trahissent aucunement le fil rouge original.

Du côté de la forme, on remarquera des cases bien remplies, et un décor globalement bien présent. Au niveau du chara-design, le trait reste tout à fait correct (bien que parfois légèrement 'grossier'), mais on notera toutefois une petite tendance à la caricature (personnages gentils = traits ronds et apparence 'agréable'; personnages méchants = traits anguleux et apparence austère).

En définitive, ce manga reste un petit favori parmi la collection classiques, et vaut clairement le détour : aussi bien pour les lecteurs ayant déjà parcouru l’œuvre originale; qui verront là un moyen rapide de se replonger dans l'histoire, que pour les néophytes éventuellement découragés par l'imposant volume du roman.

Points forts :
  • Préface pour avertir le lecteur
  • Modifications par rapport à l'histoire clairement indiquées
  • Ellipses utilisées à bon escient
  • Essence de l’œuvre originale conservée
  • Cases denses, bien remplies

Points faibles :
  • Chara-design légèrement stéréotypé, trait un peu épais

Verdict : Un très bon tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Tonkam
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017