dimanche 9 avril 2017

Notre critique du tome 1 de « Escape Journey »

Critique Manga, Escape Journey, Manga, Ogeretsu Tanaka, Taifu, Taifu Comics, Yaoi,

Critique Manga, Escape Journey, Manga, Ogeretsu Tanaka, Taifu, Taifu Comics, Yaoi,
Dessinateur : Ogeretsu Tanaka
Scénariste : Ogeretsu Tanaka
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Romance, Tranche de vie, Drame
Public : Averti
Site officiel : Non
Prix : 8,99€
Sortie : 23 mars 2017
Statut de la série : En cours de publication

Ils ne s’étaient plus vus depuis leur rupture fracassante au lycée mais voilà qu’ils tombent nez à nez quelques jours après leur entrée en fac. Naoto n’en revient pas de retomber sur Taichi. Bien que leur rupture l’ai blessé, il ne peut s’empêcher de penser que s’ils restent amis ça ira car, autrefois, alors qu’ils n’étaient que des potes, ça se passait bien. Mais les jours passent et plus ils se fréquentent dans les amphis ou lors des sorties entre amis, plus leur lien ancien et gardé secret pour les autres, revient au galop. D’autant que Naoto ne peut que remarquer que Taichi a changé, il est moins renfermé, moins solitaire et moins entêté qu’avant à reconnaître ses torts. Jusqu’au soir où ce qui devait arriver se produit : ils couchent ensemble. Dès lors, tous deux se questionnent chacun de leur côté, est-ce que cette relation qui a si mal fini auparavant peut reprendre ? Vont-ils fatalement se disputer sans cesse comme autrefois ? Et s’ils ne se remettent pas officiellement ensemble, que sont-ils l’un pour l’autre ? Quel avenir ont-ils en tant que couple ? Ne vaut-il pas mieux répondre aux sentiments de Fumi et Mika ?

Avec le succès de ses deux précédents titres publiés en français, Ogeretsu Tanaka est déjà connue pour être une mangaka qui se plaît à dépeindre les tourments des héros de ses yaois. On a déjà pu apprécier la profondeur de ses personnages souvent très fouillés dont le mal-être, bien qu’exprimé de bien des manières dont la violence verbale et/ou physique, ne peut être dissocié de leur homosexualité et du fait de la vivre dans une société formatée.

Dans Escape Journey, on retrouve la combinaison, appréciée de l’artiste, d’un timide entêté à vivre son bonheur et d’un enjoué qui, sous ses sourires de façade, ne cesse de se tourmenter. Naoto est le gars souriant qui aime être ami avec tout le monde mais endure difficilement les mots blessants et la trahison. Taichi est timide, peu loquace, il a du mal avec les gens mais cherche à recoller les morceaux sans pour autant donner l’impression d’être pressant envers Naoto. Il semble avoir changé après leur rupture même s’il garde pour lui ses problèmes familiaux, ceux-là même qui, non-dits, non partagés, ont mis son cœur à mal et sans doute influencé son état d’esprit d’autrefois pour mieux le rendre acariâtre et méchant, provoquant leur rupture. A-t-il mûri ? C’est la question qui occupe Naoto. Mais les hésitations de Taichi, les non-dits enclenchent cette fois-ci autre chose : tous deux couchent ensemble en secret mais à la face du monde, ils sont des amis qui ne refusent pas une sortie à quatre avec deux copines de la fac qui s’amourachent rapidement d’eux. Et lorsque le moment de décider quelle direction prendre franchement, ensemble ou pas, les nuages s’amoncèlent une fois de plus sur leur relation souffrant du silence.

A ce jeu, les filles sont plus fortes : si Mika est un peu fade avec son côté stéréotypé, la gentille et réservée Fumi sera un soutien aussi involontaire que généreux pour ces deux maladroits. Personnage secondaire important pour le récit, elle est très sympathique et réaliste dans la manière dont elle réagit tout au long de sa propre relation avec Taichi.

La difficulté de vivre en couple officiel n’est pas forcément ce qui est au cœur de ce tome 1 axé sur la complexe relation qui se renoue malgré tout entre Naoto et Taichi. Au fil des pages, il est évident que, pour le moment, seul Naoto se torture l’esprit sur le sens de leur vie à deux, sur l’avenir que cela peut leur façonner. Qu’en est-il de la famille, des enfants pour un couple homosexuel ? Que peut-il offrir à Taichi qu’une épouse pourrait lui donner ? Le regard des autres est là dès les premières pages mais est effacé par les souvenirs douloureux de leur rupture et de tout ce qui n’a pas marché entre eux avant. Le subtil mélange de toutes ces considérations réalistes associé à ses personnages captivants fait de Escape Journey un yaoi très agréable à lire.

Le dessin d’Ogeretsu Tanaka reste implacable de qualité tant dans le travail du chara-design qui distingue chacun de ses personnages, s’attache à leurs expressions, ne manque aucun détail de leur look pour en faire des jeunes de leur époque que dans celui des scènes chaudes qui offrent un réel décalage entre la confiance inhérente à l’acte sexuel et la distance que s’imposent les deux protagonistes principaux le reste du temps.
Les environnements sont bien variés car on passe des intérieurs très détaillés de chacun aux couloirs et extérieurs de l’université et des nombreux lieux publics fréquentés par les groupes d’étudiants. La mise en scène équilibre le questionnement de Naoto majoritairement exprimé par le texte avec les discrètes démonstrations affectives d’un Taichi qui est trop timide pour user des mots et préfère lui tenir la main à la dérobée, lui voler des regards, lui offrir des briques de soja à boire...

Un récit yaoi dans l’air du temps qui ne sombre pas dans l’excès ou le pathos mais conte simplement une romance bancale mais portée par la sincérité, Escape Journey est une nouvelle réussite pour Ogeretsu Tanaka.

Points forts : 
  • Récit yaoi réaliste 
  • Mélange réussi de tourments amoureux et sociaux 
  • Personnages bien construits, attachants 
  • Personnages secondaires intéressants qui jouent un rôle 
  • Évolution du récit crédible et accrocheur 
  • Dessin au service du récit 
  • Chara-design soigné jusque dans les détails 
  • Sensualité + + + 
  • Mise en scène sur le fil de la narration, alliée au texte + + 
  • Décors et arrières plans très variés, soignés 
  • Édition française sans défaut 

Points faibles : 
  • Néant 

Verdict : Un excellent tome !!! 

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Tonkam
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017