dimanche 9 avril 2017

Notre critique du tome 2 de « Perfect Crime »

Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Manga, Perfect Crime, Seinen,

Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Manga, Perfect Crime, Seinen,
Dessinateur : Yûya Kanzaki
Scénariste : Arata Miyatsuki
Éditeur : Delcourt / Tonkam
Collection : Young
Genre : Suspense, Thriller, Enquête
Public : Averti
Site officiel : Non
Sortie : 1er mars 2017
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours de publication

Tadashi Usobuki, assassin aux méthodes intraçables usant les nerfs et l’esprit humains, poursuit ses macabres missions. Jamais il ne déroge à ses propres règles et peu lui importe que son client soit la pire des personnes… ou la plus innocente. Une seule règle régit ses actes : une fois accepté, le contrat doit être honoré. A moins que le client ne meure avant. L’inspecteur Tada paraît être le seul à ne pas se laisser influencer par les méthodes d’Usobuki. Entêté et très droit, il continue de suivre au plus près les actions de ce tueur insaisissable, au risque de se laisser piéger…

Ce second tome de Perfect Crime continue de suivre une ligne narrative basée sur une succession d’histoires qui n’ont pas d’autre lien entre elles que les personnages d’Usobuki et Tada. Chaque chapitre est donc un récit, un contrat pour le héros assassin. Même si on peut regretter ce choix compte tenu du potentiel grandissant d’un Usobuki auréolé de mystère et de charisme, la variété des affaires auxquelles il est invité à se mêler est attrayante.

Portées par des personnages secondaires qui ont une vraie consistance, un caractère et des rôles saisissants, on explore les désirs et les travers humains, leurs conséquences, leur noirceur et triste conclusion. Sadisme, orgueil, corruption, luxure, jalousie, envie, désir, refus des réalités… en quelques pages, le duo de mangakas exploite tout ce qui inspire et motive Usobuki : la bêtise des humains, leurs faiblesses si aisément manipulables, sources de sa redoutable efficacité. Face à lui, l’inspecteur Tada, naïf et déterminé, cherche à le coincer en flagrant délit mais échoue à chaque fois, et ce n’est pas parce qu’Usobuki en vient indirectement à lui sauver la vie par l’exécution de son contrat que le jeune homme va renoncer à sa quête. Pourtant, il reste impossible pour lui de faire le lien entre l’étrange tueur et les morts qu’il provoque : quand il y a meurtre, ce n’est pas directement de sa main, et nombre de morts succombent à des accidents qui surviennent bien promptement… nul doute que la tache de Tada est loin d’être menée à bien !

On savoure volontiers les péripéties sordides qui font le quotidien de ce héros qui, bien que n’ayant rien de très sympathique, est aussi hypnotique pour le lecteur que pour les gens qu’il rencontre. La mise en scène est pointilleuse et participe au suspense de chaque affaire dont la plus savoureuse dans le genre sera la première impliquant un flic ripoux. Grâce à elle, on se surprend souvent à émettre des hypothèses sur la façon dont Usobuki va œuvrer ou agir envers tel ou tel personnage pour mieux être surpris par son attitude finale. C’est à cela et à son chara-design plus puissant que les autres que l’on attribue le charisme de ce héros sombre, si fasciné et rebuté par ses semblables, si déterminé à ne jamais respecter que ses propres règles et rien d’autres, ignorant la bonté ou la logique populaire due à l’empathie banale qui voudrait qu’il renonce parfois… sans succès. Centrée sur les visages aussi variés que les personnages, la mise en cases insiste sur les émotions des plus noires aux plus désespérées des nombreux protagonistes secondaires qui font les différents récits.

En dépit d'une structure narrative qui affute encore le mystère derrière le personnage de son héros dont on continue de tout ignorer, Perfect Crime parvient à saisir l'imaginaire du lecteur avec superbe. Du grand art seinen.

Points forts : 
  • Pur seinen
  • Suite de récits courts mais poignants 
  • Héros antipathique mais charismatique + + + 
  • Personnages secondaires bien construits à chaque chapitre 
  • Personnage de Tada évolue doucement mais sûrement 
  • Suspense + + + 
  • Thriller + + 
  • Mise en scène au service du récit 100% 
  • Chara-design réaliste, celui du héros est parfait 
  • Arrières plans bien travaillés, créent une atmosphère idéale 
  • Édition française soignée 

Points faibles : 
  • Le héros est si charismatique que l’on aimerait un récit qui dévoilerait un peu plus de choses le concernant 

Verdict : Un Très Bon Tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017