dimanche 2 avril 2017

Notre critique du tome 8 de « Q Mysteries »

Big Kana, Critique Manga, Kana, Manga, Q Mysteries, Seinen, Chizu Kamikou, Hiro Kiyohara, Keisuke Matsuoka, Big Shonen,

Big Kana, Critique Manga, Kana, Manga, Q Mysteries, Seinen, Chizu Kamikou, Hiro Kiyohara, Keisuke Matsuoka, Big Shonen,
Dessinateur : Chizu Kamikou
Chara-design : Hiro Kiyohara
Scénariste : Keisuke Matsuoka
Éditeur : Kana
Collection : Big Shonen
Genre : Enquêtes, Intrigues, Suspense
Public : Tout public
Prix : 7,45€
Sortie : 3 mars 2017
Statut de la série : En cours de publication

Décidée à démasquer publiquement les pratiques de l’abbé Minase et à mettre au jour ce qui se passe dans le temple On.in-ji, Riko se rend au fief de l’abbé afin de le confronter à sa seule preuve : le message calligraphié de sa main. Mais la jeune fille tombe dans le piège de Minase qui la provoque en duel autour d’une partie de dés de Kyôto. En apparence tout simple, ce jeu met pourtant Rinko en difficultés : elle a alors de choix entre accepter une sortie en couple avec Minase ou bien lui remettre sa seule preuve. Déstabilisée et seule face à cet homme très décidé, Rinko hésite à renier son engagement mais peut-elle vraiment lui laisser la seule preuve réunie par celui qui occupe de plus en plus son cœur, Yûto ?

Toujours sur un ton mêlant suspense, culture japonaise et intrigue, ce 8e tome de Q Mysteries ne faillit pas un instant.

Les enjeux gagnent en importance avec chaque nouvelle mission acceptée par Rinko mais il faut bien avouer que cette fois-ci la politique et l’argent sont véritablement au cœur des enjeux, ce qui rend plus coriace encore son adversaire. Ayant gagné en confiance grâce à ses récentes victoires et aux encouragements de Yûto auquel elle voue des sentiments qui se renforcent en secret, Riko prend alors la décision de confronter le coupable seule à seul. Mais cette audace se retourne contre elle car elle a affaire à forte partie et surtout plus mature qu’elle en matière de force de caractère.

Formé par la même personne qu’elle, Minase a pour lui l’expérience et se joue donc facilement de Riko. La décision que prend alors la jeune femme est lourde de conséquence mais son cœur est pur et envahi de sentiments pour Yûto, lequel reste aveugle et ne manque pas de lui faire de nombreux reproches par la suite. Heureusement, Miyamaki, le collègue du journaliste, n’est pas dupe et remet Yûto à sa place, lequel se précipite pour arranger les choses de son mieux. C’est alors qu’une nouvelle piste devant les mener au nouvel objet convoité par Minase pour perfectionner son arnaque, la table de divination d’Abe no Seimei, se profile…

La course au trésor est enclenchée et toute la question demeure en fin de tome : arriveront-ils à temps ? A moins que ce ne soit le destin qui se garde le droit de punir Minase… De qualité aussi constante que celle de son graphisme, le scénario de Q Mysteries garde un cap qui ravit les amateurs d’intrigues mêlant histoires personnelles et personnages bien conçus. Si le couple vedette est aussi atypique que complémentaire, on aime de lire que les liens d’amitié se transforment peu à peu en amour même si chacun n’est pas encore prêt à faire le premier pas.

De même, et comme cela est le cas depuis le premier volume, les protagonistes secondaires sont travaillés avec soin, leur caractère affirmé et enrichissant pour l’aventure en cours. Ainsi, Minase se révèle retors, calculateur mais quelques flash-backs et une révélation finale amènent doucement l’idée que le bonhomme n’est pas foncièrement mauvais, qu’il agit non pas pure ambition et égoïsme mais poussé par des déceptions passées et des désirs liés à son histoire familiale. Peu présent mais toujours quand il faut, clairvoyant et malin, Miyamaki n’est pas en reste, il est l’aîné d’un Yûto que l’emportement de la jeunesse fait agir sous le coup des émotions et non de la raison. Certes, il devient un peu récurrent dans cette série que le grand méchant à démasquer soit en vérité un être blessé par la vie mais pas irrécupérable mais cela fonctionne bien d’autant qu’on imagine mal notre duo héroïque survivre à de vrais bandits…

Esthétiquement, rien à ajouter sur la maîtrise inchangée de chaque éléments graphiques, du chara-design expressif et adapté à chacun, au travail minutieux de tous les détails qui entrent en ligne de compte dans la résolution de l’enquête en passant par des décors qui mettent bien en valeur chaque scène pour mieux susciter l’ambiance adéquate et une mise en scène dynamique qui ne souffre pas d’un texte plutôt dense.

On continue d’être séduit par la qualité culturelle de ce manga qui ne manque pas une occasion de lier détails patrimonial japonais ou international des indices à une intrigue générale bien crédible et prenante, d’autant que ses personnages s’étoffent et deviennent de plus en plus proches.

Points forts :
  • Intrigue bien menée par des personnages riches 
  • Nouvelle enquête qui permet d’explorer une nouvelle facette du patrimoine japonais 
  • Ensemble très crédible par ses nombreux détails réels insérés dans le récit 
  • Personnages principaux toujours attachants et agréables à suivre 
  • Personnages secondaires bien conçus avec vrai rôle Liens qui se renforcent entre Riko et Yûto, romance à venir 
  • Suspense + + 
  • Dynamisme + + 
  • Mise en scène énergique qui ne souffre pas du texte dense 
  • Graphisme toujours aussi bon à tous niveaux 
  • Ambiance + + 
  • Édition française réussie 

Points faibles : 
  • La naïveté de Riko peut énerver un peu compte tenu des enjeux mais cela fait aussi son charme… 

Verdict : Un très bon tome

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Tonkam
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017