lundi 15 mai 2017

Notre critique du tome 1 de « Devil Devised Departure »

Misen Tokugawa, Pika Édition, Devil Devised Departure, Manga, Critique Manga,

Misen Tokugawa, Pika Édition, Devil Devised Departure, Manga, Critique Manga, Dessinateur : Misen Tokugawa
Scénariste : Misen Tokugawa
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shônen
Genre : Aventure
Public : Tout public
Contenu : 192 pages
Sortie : 17 mai 2017
Prix : 6,95€
Statut de la série : Terminée en 3 tomes

Julius et Michael sont les fils du « Lion de la Justice », un illustre guerrier qui a été emporté par une maladie lorsqu'ils étaient enfants. Aujourd'hui les deux frères ont 15 ans, Julius n'espère qu'une chose : que les trois prochaines années s'écoulent le plus rapidement possible afin de pouvoir rejoindre l'armée de Garlonia et offrir un accès à la strate intermédiaire ou supérieure de la tour de Babel à la jeune femme qui s'occupe d'eux depuis le décès de leur père. Son quotidien est chamboulé par un changement apporté à la limite d'âge pour rejoindre l'armée. Maintenant ce n'est plus une obligation d'avoir 18 ans, une bonne nouvelle qui ne le restera pas bien longtemps ! Cela va lui ouvrir les portes d'une réalité qu'il aurait préféré ne jamais découvrir.

Il n'est parfois pas difficile de cacher un terrible secret, Julius s'en aperçoit le jour où il se présente à l'examen d'entrée pour rejoindre l'escadron des chevaliers noirs. Alors qu'il adorait son pays et qu'il était prêt à sacrifier sa vie pour le peuple de Garlonia, il tombe dans un piège tendu par les chevaliers noirs. Les nombreux habitants qui s'étaient porté volontaires pour rejoindre l'armée de Garlonia sont enfermé dans une pièce aux murs rouge et blanc qui est envahie par du Devil Steam, une vapeur destinée à invoquer des démons d'une autre dimension et utiliser le corps d'hôtes humains pour créer des Devil Devices, des démons disposant d'une apparence humaine. Un démon parvient à fusionner avec Julius, mais heureusement il ne s'approprie que sa main gauche et il est disposé à venir en aide au jeune garçon parce qu'il a un compte à régler avec les autres démons.

De son côté, Michael décide aussi de passer l'examen mais lui n'a pas la même chance que son frère car un démon prend possession de l'ensemble de son corps. Après cela ce n'est plus du tout la même personne, au point où il n'hésite pas une seconde à attaquer Julius ! À ses yeux il mérite de mourir parce qu'il s'est enfui durant l'examen. Julius parvient à survivre à une attaque meurtrière de Michael mais il est grièvement blessé. Il est bien conscient de ne pas être de taille à faire face à une armée de démons, il décide alors de s'entrainer pendant deux ans.

Critique Manga, Devil Devised Departure, Manga, Misen Tokugawa, Pika Édition,

Contrairement à Julius, Michael n'aime pas se battre. Il est également plutôt chétif. Le dénouement semblait donc évident : Michael allait faire partie des victimes du Devil Steam et Julius serait parti combattre les démons afin de venger son frère. Mais cela ne s'est pas du tout déroulé comme ça ! En réalité Michael disposait d'une puissance cachée, sa transformation en démon l'a libérée et Julius ne parvient vraiment pas à y faire face. La sensation de puissance qui émane de Michael est renforcée par les changements apportés aux traits de son visage, son côté démoniaque ressort à la perfection. Il est dommage que Julius n'ait pas bénéficié d'un traitement similaire parce qu'il semble être devenu redoutable après ses deux ans d'entrainement mais sa puissance n'est pas aussi perceptible que celle de Michael et sa manière de combattre est loin d'être aussi impressionnante.

Critique Manga, Devil Devised Departure, Manga, Misen Tokugawa, Pika Édition,

Même si Devil Devised Departure ne révolutionne pas le genre, cela reste un shonen plaisant à lire qui dispose d'un scénario qui parvient à surprendre et qui propose de passer un bon moment en admirant de superbes dessins. Cela n'est-il pas suffisant ? L'aventure s'achèvera avec le troisième tome, il ne s'agit donc pas d'un gros investissement financier.

Points forts :
  • La qualité des dessins
  • L'évolution inattendue de Michael
  • Seulement trois tomes

Points faibles : 
  • Le pouvoir de Julius est peu spectaculaire 

Verdict : Un bon tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017