mardi 27 juin 2017

Notre critique du tome 1 de « Fairy Girls »

Fairy Girls, Boku, Hiro Mashima, Manga, Critique Manga, Pika Édition,

Fairy Girls, Boku, Hiro Mashima, Manga, Critique Manga, Pika Édition, Dessinateur : Boku
Scénariste : Hiro Mashima
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shonen
Genre : Enquête
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 28 juin 2017
Prix : 6,95€
Statut de la série : Terminée en 4 tomes

Suite au grand tournoi de la magie dont Fairy Tail est sortie victorieuse, une grande fête est donnée au palais royal pour clôturer l’événement. Lucy, Erza, Jubia et Wendy décident néanmoins de quitter la célébration afin de se promener dans la capitale. Pour ce faire, elles demandent à un petit garçon nommé Royle de leur servi de guide. Alors que ce dernier leur fait découvrir la ville, leur chemin croise celui d'une bande de voyous, qui n'hésite pas à se réclamer de la guilde de Fairy Tail, dans le but d'extorquer des passants. Malheureusement pour eux, les 4 filles ne l'entendent pas de cette oreille, et elles ont tôt fait d'envoyer leurs adversaires au tapis. Impressionné par leur force, Royle leur demande alors d'enquêter sur la mystérieuse agression subie par son père. En effet, ce dernier - membre de la garde royale - s'est fait attaquer. Mais le garçon ne peut en parler aux autres gardes : l'agression ayant eu lieu en huis-clôt, cela signifie que l'agresseur est en réalité un traître dissimulé au sein du palais. Les filles décident d'aider Royle, et reviennent discrètement au palais afin d'enquêter sur l'affaire. Mais alors qu'elle parviennent à s'infiltrer jusqu'au bureau royal, le quatuor tombe justement sur le roi. Alors qu'elles lui explique le danger qui semble peser sur le palais, quelques incohérences dans les réponses du roi commencent à les troubler. Et pour cause : après être parvenue à ouvrir le bureau, nos héroïnes y découvrent une foule de gardes blessés gisant à terre. Alors qu'elles s'apprêtent à demander des explications au roi, ce dernier les attaque, reprenant pour l'occasion sa véritable apparence. Le groupe comprend alors qu'elles tiennent le fameux traître, mais également que le véritable roi est en danger. Tandis que l'intrus prend la fuite, les filles se lancent à sa poursuite afin de sauver le souverain, et découvrir les dessous qui ont motivé son enlèvement.

Comme on le devinera sans peine, Fairy Girls est une série courte (4 tomes au total) dérivée de la série phare de Pika Édition : Fairy Tail. L'histoire se concentrera principalement sur les filles de la guilde, et plus précisément 4 d'entre elles : Lucy, Erza, Jubia et Wendy. Si on retrouve tout de même certains personnages masculins incontournables (comme Grey), il est agréable de noter qu'ici, les filles tiennent véritablement le devant de la scène. En effet, la série principale les relègue bien souvent au rôle de subalterne, voire faire-valoir pour certaines d'entre elles, alors qu'on constate ici qu'elle peuvent parfaitement venir à bout de leurs adversaires au même titre que leurs homologues masculins. Un petit bémol toutefois : si on se réjouit de la place plus importante qui leur est consacrée, force est de constater que ce sont néanmoins les mêmes qui ont plus tendance à revenir au premier plan. En effet, dans ce premier tome, beaucoup d'attention est portée aux personnages de Lucy et Erza, tandis que les interventions de Jubia et Wendy sont tout de même plus modestes. Même si la trame de l'histoire permet d'attirer un peu plus l'attention sur elles, le développement de leur personnage reste somme toute assez limité.

Petite inquiétude : le fan-service. Déjà bien présent dans Fairy Tail, il était fort à craindre qu'il devienne tout bonnement omniprésent dans cette série uniquement consacrée aux filles de la guilde. Néanmoins, bien qu'on ne puisse décidément pas y échapper (c'eût été trop beau), il faut reconnaître que la proportion de décolletés et autres positions tordues reste tolérable, et est en vérité bien moindre à ce qu'on peut retrouver dans des œuvres comme Kiss x Death ou encore Prison School. En plus, ce premier tome vise l'égalité puisque les lecteurs ont droit à un classique "plan salle de bain" aussi bien du côté des filles... que de celui des garçons.

Côté dessin, rien de bien neuf : les illustrations sont en tout points semblables à celles de Fairy Tail, et on reconnaîtra sans peine nos différents protagonistes. En bon shonen qui se respecte (oui, oui, même si les héros sont ici des héroïnes), on retrouvera des cases remplies de lignes dynamiques avec un découpage soutenant également le côté action de l'histoire.

Côté scénario, on se réjouit de retrouver une véritable trame qui, même si elle s'annonce courte, permettra au moins à nos protagonistes une véritable aventure. Certes, l'histoire met beaucoup de temps à démarrer, et on craint au départ que la série n'ait été créée que pour faire plaisir, sans véritable fond. Néanmoins, lorsqu'on découvre le véritable responsable de l'enlèvement du roi, celui-ci pose une question vraiment intéressante : le monde de Fairy Tail se repose-t-il trop sur la magie ? Qu'adviendrait-il si cette dernière venait à disparaître ? Après réflexion, il est assez dommage que cette idée n'apparaisse que dans une série dérivée, de plus destinée à prendre rapidement fin. En effet, vu le potentiel lié à ce questionnement, il est dommage de réaliser que cette réflexion durera tout au plus 3 tomes. Reste à espérer que l'idée sera néanmoins exploitée intelligemment au fil des trois volumes suivants, et qu'elle puisse même, qui sait, tracer son chemin jusqu'à la série principale.

Points forts :
  • On retrouve des personnages qui, d'ordinaire assez secondaires dans Fairy Tail, sont ici un peu plus développés
  • La série met à l'avant-plan les filles de la guilde, qui d'ordinaires jouent plutôt un rôle subalterne
  • On retrouve une touche d'humour assez importante
  • Le remplissage des cases et leur découpage est assez dynamique, cela renforce le côté action de l'histoire
Points faibles :
  • Fan-service assez présent
  • L’histoire met beaucoup de temps à démarrer
  • Le dénouement des batailles est plutôt prévisible
  • Le développement des personnages laissent encore un peu à désirer

Verdict : Un bon tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017