dimanche 18 juin 2017

Notre critique du tome 1 de « Gloutons et Dragons »

Casterman, Critique Manga, Gloutons et Dragons, Manga, Sakka, Shonen,

Casterman, Critique Manga, Gloutons et Dragons, Manga, Sakka, Shonen,
Dessinateur : Ryoko Kui
Scénariste : Ryoko Kui
Éditeur : Casterman
Collection : Sakka
Genre : Fantastique
Public : Tout public
Site officiel : Non
Sortie : 17 mai 2017
Prix : 8,45€
Statut de la série : En cours de publication

Dans un paisible village, une légende est née avec l’apparition subite d’un vieillard prétendant être un souverain d’autrefois dont le pays avait été englouti sous terre par un puissant mage. Avant de succomber, le vieillard eu tout juste le temps de promettre toutes les richesses de son royaume à qui vaincrait le mage démoniaque. Mais pour parvenir à ses fins, les aventuriers devaient entrer dans un donjon et descendre chaque étage envahi par des monstres ! Le temps a passé mais personne n’est parvenu au dernier niveau. Comme tant d’autres, Laïos et ses compagnons entendent triompher de toutes les épreuves. Mais après plusieurs victoires, l’adversaire s’avère être un dragon coriace et c’est la déroute… Pour sauver ses amis, Farynn la magicienne du groupe et sœur de Laïos, jette un sort au monstre qui disparaît non sans avoir avalé la jeune femme au passage ! La mission devient alors une opération de sauvetage : retrouver le dragon avant qu’il ne digère Farynn. Mais Laïos et ses deux compagnons restants sont confrontés à une urgence : ils n’ont plus de vivres et pas les moyens d’en acheter. Comment parcourir le donjon durant des jours et combattre le ventre vide ? Contre l’avis de ses amis, Laïos décide qu’ils se nourriront de ce qu’ils trouveront sur place, au gré de leur épopée, de monstres s’il le faut ! Heureusement pour eux, leur route croise celle du nain Senshi, un expert en cuisine monstrueuse…

Casterman, Critique Manga, Gloutons et Dragons, Manga, Sakka, Shonen,

Détournement délicieusement comique des codes de l’héroïc fantasy, Gloutons et Dragons prend le contrepied du récit fantastique en nous invitant dans une quête atypique.

Après une introduction qui met en place un enjeu de trésor de rêve et d’un ennemi surpuissant accompagné d’un voyage promesse de périls, le récit pend une tournure pour le moins inattendue. Alors que l’urgence commande aux protagonistes de parer au sauvetage de Farynn, les trois rescapés demeurent très préoccupés par leur situation immédiate : la pénurie de provisions. Sans vivres, il leur manquera l’énergie nécessaire au combat. Cette logique prend le pas sur toute autre considération et même de l’ampleur lorsque Laïos fait part de son projet, ne cachant pas une curiosité gustative à laquelle il aspire depuis longtemps au point d’avoir en notes toutes les caractéristiques des monstres de chaque niveau non seulement pour savoir comment les abattre mais aussi pour les cuisiner le moment venu ! Sans argent, ils vont devoir se nourrir des créatures qu’ils trouveront dans le donjon et la perspective de cette aventure culinaire ne réjouit que Laïos… Face à lui, l’elfe Marcyle et l’halfelon Tylchak grimacent à la seule pensée de devoir avaler un monstre en brochette.

Casterman, Critique Manga, Gloutons et Dragons, Manga, Sakka, Shonen,

Le meilleur allié de Laïos se présente sous les traits de Senshi, un nain fanatique de cuisine monstrueuse à tel point qu’il se balade avec tout le nécessaire y compris un grande gamelle sur le dos ! Et il faudra bien toute la science gustative de Senshi pour que cette chasse au monstre à but alimentaire soit une réussite. Le récit devient un parcours partagé entre traque du monstre le plus savoureux de l’étage à franchir et une légère bagarre permettant d’éviter d’être mangé avant de manger. Malgré leur impact comique des premières pages, les récriminations incessantes de l’elfe Marcyle sont un peu agaçantes d’autant plus qu’elle finit par fondre de plaisir à chaque bouchée.

Casterman, Critique Manga, Gloutons et Dragons, Manga, Sakka, Shonen,

Avec malice, Ryoko Kui transforme habilement les recettes traditionnelles avec des ingrédients imaginaires et peu ragoûtants que Senshi sait rendre appétissants. Ces recettes sont décrites, expliquées et dessinées de telle sorte qu’elles évoquent un mélange attrayant et repoussant à la fois. Senshi devient ainsi le vrai héros du récit même si chaque personnage est mis en valeur d’un chapitre à l’autre. On s’amuse donc tout autant des exploits culinaires de Senshi que des démonstrations du savoir-faire (ou pas) de chacun alors qu’ils progressent dans les entrailles du donjon et participent parfois malgré eux à la capture de leur futur festin.

Si ce détournement des codes est très réussi et source d’un humour de qualité, le dessin n’est pas exceptionnel. Le chara-design est très standardisé et simplifié, permettant seulement d’identifier qui est chevalier, qui est elfe, qui est nain etc… Moyennement expressif, mais ce qu’il faut pour soutenir le ton humoristique général. Seul bon point : le soin porté aux plats une fois cuisinés dont l’aspect est particulièrement intéressant et franchement appétissant. Les monstres bien originaux pour démontrer la répugnance à l’idée de les consommer, sont mieux travaillés que les héros ! La mise en scène mise surtout sur la préparation par étapes des étonnants plats monstrueux et le comique de la traque de ces ingrédients de première nécessité.

Relevant superbement le défi de conter un récit d’héroïc fantsy à mille lieues des codes établis, Gloutons et Dragons promet une aventure de goût et de facéties sans fin.

Points forts : 
  • Détournement absolument original des codes de l’héroïc fantasy 
  • Récit amusant avec un soupçon d’action Imaginaire de la cuisine monstrueuse + + + 
  • Univers bien conçu surtout les monstres 
  • Personnages sympathiques et variés 
  • Humour + + + 
  • Dessin au service du récit 
  • Mise en scène réussie 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Chara-design et décors stéréotypés basiques 

Verdict : Un très bon tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017