lundi 24 juillet 2017

Notre critique de « Accel World Vs Sword Art Online »

Accel World vs Sword Art Online, Action-RPG, Artdink, Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, Playstation 4, Playstation Vita,

Accel World vs Sword Art Online, Action-RPG, Artdink, Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, Playstation 4, Playstation Vita, Éditeur : Bandai Namco Games
Développeur : Artdink
Genre : Action-RPG
Version Testée : PlayStation 4
Autres Supports : PlayStation Vita
Langue : Voix en japonais, textes en français
Multijoueur : Oui
Classification : + 16 ans
Sortie en France : 07 juillet 2017
Prix Moyen : 50€

Après Hollow Realization, qui concluait une trilogie incluant Hollow Fragment et Lost Song, la licence Sword Art Online revient dans un crossover intitulé Accel World vs Sword Art Online : Millenium Twilight. Reki Kawahara, auteur des deux univers, a écrit une histoire spécialement pour l'occasion afin d'expliquer comment deux univers temporellement éloignés peuvent coexister. En effet, l'histoire d'Accel World a lieu 21 ans après Sword Art Online et quoi de mieux qu'une sorcière pour rendre l'impossible possible?


Burst Linkers et ligne temporelle


Accel World vs Sword Art Online, Action-RPG, Artdink, Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, Playstation 4, Playstation Vita,

Alors que Kirito profite d'une journée pique-nique avec Asuna et leur fille adoptive, Yui, cette dernière est kidnappée par une mystérieuse personne, Persona Vabel, la Sorcière du Crépuscule. Suite à cet enlèvement, Kirito fera la rencontre de Black Lotus, une joueuse de VRMMO équipée d'un robot tout droit issu de Brain Burst, un jeu qui ne verra le jour que dans 21 années ! Comment cela est-il possible ? Qui est Persona Vabel et surtout, comment retrouver Yui? Tant de questions que Kirito et ses amis, anciens comme nouveaux, vont devoir élucider avant que le funeste destin prophétisé par Vabel se réalise.

Accel World vs Sword Art Online, Action-RPG, Artdink, Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, Playstation 4, Playstation Vita, L'histoire est réussie et pertinente malgré quelques accrocs scénaristiques. Elle s'offre même le luxe d'étendre le background de certains personnages de façon intelligente. La présence des Burst Linker d'Accel World est bien expliquée et, même si le côté mécha-futuriste tranche radicalement avec l'aspect féerique propre au monde d'ALfheim, le tout reste cohérent, en grande partie grâce aux relations drôles entre les protagonistes. A titre d'exemple, la relation entre Klein et Ash offre une tranche de rire bienvenue et débouche sur certains dialogues et situations très comiques.

Une recette connue mais toujours efficace


Intégrer des éléments de Brain Burst dans SAO semblait difficile et pourtant, Artdink, le studio à l'origine de Lost Song, s'en sort bien. Reprenant dans les grandes lignes le gameplay de ce dernier, chaque héros est réparti en deux catégories, les Elfes pour Kirito et sa bande et les Avatars de Duel pour les Burst Linkers. Avec 30 personnages sélectionnables, ce n'est pas la diversité qui fait défaut.

Accel World vs Sword Art Online, Action-RPG, Artdink, Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, Playstation 4, Playstation Vita,
Hormis leurs armes et les compétences qui en découlent, chaque Elfe se joue de la même façon, avec la capacité de pouvoir s'envoler à tout moment, contrairement aux Avatars de Duel. Ces derniers ne sont pas tous pourvus d'ailes, du coup, dans leur cas, les joutes aériennes deviendront alors plus difficile. Pour compenser ce manque, tous les personnages d'Accel World peuvent exécuter un "Coup Accel" qui consiste à se téléporter en un instant devant la cible, peu importe sa position dans l'espace. Ensuite, c'est en enchaînant les attaques simples et les compétences qu'ils pourront se maintenir en l'air le plus longtemps possible.

En cas de problème, et sous condition d'avoir la jauge adéquate remplie, le joueur pourra toujours demander un "Switch" avec un autre personnage du groupe, très utile face à certains ennemis puisque cette action instantanée permet de prendre le contrôle d'un autre héros pour infliger, pendant un court laps de temps, des dégâts drastiquement plus importants. Assez difficile à maîtriser au début, les subtilités du gameplay dévoilent ensuite un dynamisme qui renvoie directement à celui de l'anime. Ce dynamisme se retrouve également dans les phases aériennes où le fait de pouvoir voler librement et à différentes vitesses offre des sensations grisantes. Il ne sera pas rare que vous vous retrouviez à voltiger dans tout les sens pour le simple plaisir.

Accel World vs Sword Art Online, Action-RPG, Artdink, Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, Playstation 4, Playstation Vita,

La différence entre les deux types est également retranscrite dans l'équipement. Ainsi, Kirito ne pourra pas se munir d'une arme pour Burst Linker, de même que Black Lotus ne pourra manier une épée. Assez intéressant, ce système oblige le joueur à tenir compte des caractéristiques de chaque combattant.

Accel World vs Sword Art Online, Action-RPG, Artdink, Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, Playstation 4, Playstation Vita, Cependant, les développeurs ont fait un choix étrange pour les personnages combattant avec deux armes. Contrairement aux précédents opus qui différenciaient l'arme en main gauche de la droite, ici, la seconde n'influencera pas les dégâts physiques et agira uniquement sur les bonus d'armes comme l'empoisonnement, l’immobilisation et autres altérations d'état. Assez surprenant, le résultat est un Kirito, certes, toujours aussi rapide, mais beaucoup moins puissant qu'à l'accoutumée. En comparaison d'autres personnages maniant une arme à deux mains sont capables d'infliger de monstrueux dégâts très tôt dans l'aventure.

Accel World vs Sword Art Online, Action-RPG, Artdink, Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, Playstation 4, Playstation Vita, En parallèle des nombreux combats, vous aurez une partie centrée sur l'exploration des nouvelles zones, semi-ouvertes ou en formes de donjons. En général, les facultés aériennes des héros seront exploitées, surtout dans les zones les plus grandes. Le résultat est très sympathique.

De plus, vous aurez également à disposition un HUB central prenant la forme d'une ville au design futuriste. De taille correcte, c'est ici que vous pourrez faire des achats, utiliser la forge, découvrir des épisodes annexes axés sur les protagonistes, etc. Soulignons la présence d'un mode multijoueur qui permet de jouer en coopération ou de s'affronter dans différents modes.

On est vraiment sur PlayStation 4 ?


Après s'être réjoui face à ce gameplay dynamique, assez stratégique et addictif, c'est au tour de la réalisation d'être mise en avant.

Accel World vs Sword Art Online, Action-RPG, Artdink, Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, Playstation 4, Playstation Vita,

Et malheureusement, sur ce point, c'est une grosse déception. Clairement datés, les graphismes et les animations ne font pas honneur à la PlayStation 4 et des chutes de framerates, parfois importantes, n'arrangent rien. C'est bien simple, nous avons eu l'impression de jouer à un opus PSP, c'est pour dire ! La modélisation des personnages rehausse un peu le tout mais pas suffisamment, la faute à un manque flagrant d'expressivité des personnages. Alors que moins récent d'une année, Hollow Realization nous est apparu plus joli dans son ensemble.

C'est vraiment dommage, surtout pour une licence qui insiste régulièrement sur la thématique de l'immersion dans un monde virtuel. C'eût été préférable de proposer une réalisation graphique à la hauteur de cette dernière. Néanmoins, le jeu dégage un certain charme, notamment dans son mélange de la féerie d'ALfheim et du futur de Brain Burst. En témoigne la première zone, mélange de plaines, d'îles flottantes et d'immeubles en ruines, le tout sous l'immense arbre Yggdrasil, niché à haute altitude.

Accel World vs Sword Art Online, Action-RPG, Artdink, Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, Playstation 4, Playstation Vita,

La partie sonore est également décevante. Malgré le casting des voix japonaises de qualité, les musiques sont, en majorité, tout juste passables et très vite oubliables. Les autres bruitages tel que le fracas des combats ou des phases aériennes quant à eux sont plutôt bons.

La réalisation n'est pas la seule ombre au tableau. On retrouve également un bug récurrent qui coupe le son lors de certaines cinématiques. La caméra est également à mentionner, principalement dans les phases aériennes quand les adversaires bougent trop vite, elle a tendance à s'emballer et à mal s'orienter. Enfin, l'IA des alliés varie de passable à mauvais. En fonction de vos déplacements, il ne sera pas rare de retrouver l'IA bloquée dans le décor, incapable de voler plus haut ou plus bas pour passer outre, vous obligeant à en prendre le contrôle.

Accel World vs Sword Art Online, Action-RPG, Artdink, Bandai Namco Games, Critique Jeux Vidéo, Playstation 4, Playstation Vita,

Malgré ses gros problèmes de réalisation qui entachent l'expérience immersive, Accel World Vs Sword Art Online : Millenium Twilight propose tout de même du contenu intéressant avec une histoire prenante et un gameplay addictif. Le joueur qui fera abstraction des défauts préalablement cités passera un bon moment en compagnie de Kirito, Black Lotus, etc. Toutefois, il serait grand temps que la licence passe au niveau supérieur en terme de réalisation, ne serait-ce que par respect pour les fans qui espèrent un jour, pouvoir arpenter un monde virtuel proche de celui de l'anime. 

Points forts :
  • Une histoire réussie
  • Contenu important
  • 30 personnages jouables
  • Gameplay addictif
  • Un fan-service bien dosé
  • Le vol, vraiment agréable
  • Une bonne durée de vie - environ 20 heures en ligne droite -
  • Les voix japonaises
  • Les illustrations réussies
  • Entièrement en français

Points faibles :
  • Réalisation datée - textures, animation -
  • Environnements pauvres et vides
  • Chute de framerate régulière
  • Musiques majoritairement oubliables
  • Manque de clarté de certains objectifs
  • La carte, pas du tout ergonomique
  • La caméra sur certains moments
  • L'IA des alliés
  • Les quêtes annexes, toujours aussi répétitives

Verdict : Addictif mais techniquement daté


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017