lundi 17 juillet 2017

Notre critique du tome 1 de « Tenjin »

Critique Manga, Kana, Manga, Shonen, Tenjin, Tasuku Sugie,

Critique Manga, Kana, Manga, Shonen, Tenjin, Tasuku Sugie,
Dessinateur : Tasuku Sugie
Scénariste : Yuichi Komori
Éditeur : Kana
Collection : Shonen
Genre : Action, Drame, Humour
Public : Tout public
Site officiel : Kana
Sortie : 16 juin 2017
Prix : 5,45€
Statut de la série : En cours de publication

En plein vol, le lieutenant-capitaine Sakagami tente désespérément de réveiller la pilote de l’avion de chasse qui vole à ses côtés. Rien à faire, ses appels radio et ses mouvements ne changent pas le piqué amorcé par son équipier qui se crash sur la ville, tuant plusieurs habitants. Fautif et désavoué par sa hiérarchie, Sakagami quitte tout et refuse de s’expliquer même auprès de son fils qui l’adule. Les années ont passé mais le fils du capitaine honni a gardé intact son rêve d’enfant né de son admiration pour son père. Car Riku Sakagami a tout fait pour intégrer la flotte aéronavale du Japon. Il veut des réponses et sait que seul le ciel pourra les lui apporter. Le ciel et son dieu souverain, Tenjin !

Critique Manga, Kana, Manga, Shonen, Tenjin, Tasuku Sugie,
(C) Tasuku Sugie - Yuichi Komori - Shueisha 2013

Avec son entrée en scène supra efficace, Tenjin frappe fort dès les premières pages. Un fils qui admire son père pilote de chasse, un accident mystérieux aux conséquences dramatiques, des questions demeurées sans réponses, de quoi écrire une bonne histoire.

Beaucoup de bons éléments propres au shonen sont ainsi réunis et très réussis : le héros est sympa, il a manifestement des capacités stupéfiantes, un moral d’acier, une amusante et puérile naïveté qui le pousse en avant. Ses qualités se développent encore et gagnent progressivement la conscience de ses compagnons et supérieurs. Si l’entrée en formation pour devenir pilote s’annonce sévère non seulement parce qu’elle est exigeante pour tous les aspirants mais en raison de ce nom que Riku porte fièrement mais qui pourrait susciter des railleries et autres brimades, le scénario s’amuse à nous surprendre.

Prenant à contrepied le lecteur qui s’attend à ce genre de tournure, le récit évite la banalité : les chefs sont sévères comme il se doit mais de manière égale avec tous tandis que les camarades de promotion sont parfois des grandes gueules qui ont suivi un circuit étudiant de haute volée avant d’intégrer l’école de pilotage de l’armée. Une rivalité se met alors en avant, entre Riku, ses deux amis issus du même groupe que lui et un nouveau venu, Sasaki. Le caractère et les aptitudes de Riku vont néanmoins rapidement le mettre au pas. Dans le même esprit de bousculade des codes shonen, ce sont deux rivalités qui se mettent en place : Sasaki, le plus arrogant qui intègre son équipe d’emblée et promet d’être un peu ridiculisé par le héros et qui passe rapidement au second plan face au petit génie ainsi proclamé par tous les gradés, Hayari. A la fois rival respectueux du talent de Riku et peut-être équipier en devenir, Hayari reste encore très mystérieux à la fin de ce 1er tome qui lui offre une mise en avant notable.

Entre présentation de son héros, de ses aspirations et du contexte, le récit met en place une bonne histoire portée par des protagonistes intéressants et un héros fort.

Critique Manga, Kana, Manga, Shonen, Tenjin, Tasuku Sugie,
(C) Tasuku Sugie - Yuichi Komori - Shueisha 2013/Kana 2017

Le dynamisme très prononcé du graphisme y est aussi pour beaucoup, il traduit idéalement chaque instant fort, chargé d’une mise en mouvement bien rythmée des personnages comme des avions. Le travail fait sur le design des différents types d’appareils est remarquable de réalisme, on peut d’ores et déjà admirer les avions de chasse et des biplans (intérieurs et extérieurs) couplés aux équipements des pilotes. Le rendu optimal de l’action n’a d’égal que celui des sensations ressenties par Riku incarné par des effets de lignes et de trames mêlés au chara-design bien expressif de ce héros qui en rappelle d’autres. En effet, les connaisseurs trouveront certaines similitudes très réussies avec le style qu’Oh Great ! a développé dans son Air Gear… L’équilibre esthétique entre personnages, environnements matériels et arrières plans suffisamment détaillés pour souligner le contexte des scènes est très bon.

Suspense, mise en avant du talent inné de son héros qui parvient rapidement à déceler les erreurs commises même par des pilotes aguerris, présentation des différents protagonistes et enjeu, le récit a tout ce qu’il faut pour accrocher le lecteur fan d’action.

Points forts : 
  • Récit efficace dans lequel on entre tout de suite 
  • Dynamisme + + + 
  • Suspense + + 
  • Action + + + 
  • Personnages bien conçus 
  • Héros pur shonen + + 
  • Graphisme de haute volée !! 
  • Mise en scène rythmée + + + 
  • Réalisme traitement de chaque éléments aviation, armée 
  • Rendu action + + + 
  • Chara-design adapté à chaque personnage 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Néant 

Verdict : Un excellent tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017