lundi 24 juillet 2017

Notre critique du tome 2 de « Après la Pluie »

Après la Pluie, Big Kana, Critique Manga, Josei, Jun Mayuzuki, Kana, Manga, Shojo,

Après la Pluie, Big Kana, Critique Manga, Josei, Kana, Manga, Shojo, Jun Mayuzuki,
Dessinateur : Jun Mayuzuki
Scénariste : Jun Mayuzuki
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Romance, Tranche de vie, Humour
Public : Tout public
Site officiel : Kana
Sortie : 3 juillet 2017
Prix : 7,45€
Statut de la série : En cours de publication

Akira a trouvé le courage de se déclarer à Kondô. Mais les jours passent et le bonhomme n’a pas réagi. Déçue, Akira insiste sur la sincérité de ses sentiments. Kondô lui propose donc une sortie à deux. Toute heureuse, Akira laisse un peu trop deviner sa joie ainsi que ses fantasmes… et l’un de ses collègues en profite pour lui forcer la main et accepter un rendez-vous. Akira se retrouve donc avec deux prétendants, l’un très pressant dont elle se passerait bien et l’autre pas assez enthousiaste à son goût ! Mais Kondô ne peut s’empêcher d’être à la fois flatté et soucieux de respecter cette toute jeune fille qui pourrait tout à fait se tromper sur ce qu’elle ressent vraiment pour un homme de son âge…

Les choses avancent petit à petit dans Après la Pluie, suite au surprenant pas en avant initié par Akira.

Avec réalisme, Kondô réagit comme si la jeune fille s’était trompée de cible, pensant qu’elle s’imagine des choses à son sujet, que sa jeunesse lui fait enjoliver la candeur de leur relation qui n’est qu’amicale. Mais l’insistance d’Akira finit par le convaincre qu’elle est sincère et déterminée. Indécis comme on pouvait déjà le deviner d’après son côté un peu mou, Kondô fait à son tour un premier pas vers elle, acceptant une première sortie à deux. Mais ce moment sera ponctué de maladresses, du poids du regard des autres pour un Kondô qui ne peut s’empêcher de voir en Akira une trop jeune et trop pure jeune fille pour lui. Les évènements se précipitent tout de même du point de vue d’Akira qui, avec le naturel de son âge, s’emballe si visiblement qu’un jeune homme de son boulot en profite pour tenter de la prendre dans ses propres bras… Mais Akira n’a pas un caractère facile et celui qui se jouera d’elle n’est pas encore né ! D’ailleurs tout ce qu’il pourra dire pour la décourager de s’accrocher à « un vieux » aura l’effet totalement inverse de ce qu’il espérait.

C’est avec un subtile mélange d’humour et de tendresse que Jun Mayuzuki développe son récit qui, s’il n’est pas très riche en rebondissements, porte une histoire si propre à se démarquer des standards du genre avec des protagonistes tellement attachants que l’on ne peut que la lire avec avidité. Une seconde chance se présente pour Kondô, sous la forme ravissante d’une Akira qui ne voit que lui, qui ne rêve que de lui, si plein de défauts et de désillusions qu’il soit. C’est la magie de l’amour ? Au lecteur de le découvrir dans les prochains tomes, car le suspense reste entier !

Le dessin de Jun Mayuzuki est aussi constant que la qualité de sa narration qui ne précipite rien mais offre une découverte progressive de ses personnages et des liens qu’ils tissent entre eux. Akira resplendit de beauté et de jeunesse tandis que Kondô demeure banal et abattu par les années, les déceptions, peu confiant en lui en dépit de ce qu’il a réussi à faire de bien. Patron d’un restaurant, père d’un beau petit garçon, il apparaît cependant voûté, maladroit dans ses gestes envers Akira. Parfaite adéquation entre les mots et l’image, ce chara-design apporte beaucoup de charme et nourrit la narration qui, de cases en cases et remplaçant souvent le texte, expose les pensées, les doutes, les joies de cet amour atypique en devenir.

Après la Pluie ne perd rien de la séduction qui nous saisissait déjà dans son 1er tome, on se plait à suivre le récit dans l’espoir de découvrir si une vraie romance va naître des sentiments d’Akira, si son amour va parvenir à transformer Kondô.

Points forts : 
  • Suite et développement logique et réaliste de ce balbutiement de romance 
  • Mélange humour et romance réussi 
  • Personnages décidément très attachants 
  • Évolution des personnages + + 
  • Les différences de caractères sont évidentes et propices à une bonne suite 
  • Les points de vue des deux personnages principaux sont abordés, pas seulement Akira
  • Dessin de qualité égale, plus typé josei 
  • Mise en scène au service de la narration 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • On avance très doucement… alors qu’il y a beaucoup de thèmes qui peuvent être abordés 

Verdict : Un très bon tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017