mercredi 6 septembre 2017

Notre critique de « Rabi-Ribi »

Action-Plateforme, CreSpirit, Critique Jeux Vidéo, GemaYue, Playstation 4, Playstation Vita, PQube, Rabi-Ribi, Sekai Project, Steam, Jeux Vidéo,

Action-Plateforme, CreSpirit, Critique Jeux Vidéo, GemaYue, Playstation 4, Playstation Vita, PQube, Rabi-Ribi, Sekai Project, Steam, Jeux Vidéo, Éditeur : PQube et Sekai Project
Développeur : CreSpirit, GemaYue
Genre : Action-Plateforme
Version Testée : PlayStation 4
Autres Supports : PlayStation Vita et Steam
Langue : Textes en français
Multijoueur : Non
Classification : + 12 ans
Sortie en France : 1er septembre 2017
Prix Moyen : 20€

Après une sortie Steam en janvier 2016 et un bon accueil des joueurs, Rabi-Ribi arrive sur nos consoles pour nous séduire. Ce jeu d'action-plateforme en 2D est un hybride, à mi-chemin entre des mécaniques de gameplay empruntées à la série des Metroid et celles d'un Touhou-Project - série de shoot'em'up à l'action intense, danmaku en japonais.

Une carotte pour l'aventure


Le soft nous place dans la peau d'Erina, une lapine mystérieusement transformée en humaine et qui se réveille dans un endroit tout aussi étrange. Avec l'aide de la fée Ribbon et de son marteau de guerre, notre héroïne va essayer de comprendre quels mystérieux événements l'ont mise dans cette situation et par la même occasion, sauver son île natale de Rabi-Ribi.
Action-Plateforme, CreSpirit, Critique Jeux Vidéo, GemaYue, Playstation 4, Playstation Vita, PQube, Rabi-Ribi, Sekai Project, Steam, Jeux Vidéo,

L'histoire, sans être incroyable, a le mérite d'exister et de proposer un semblant d'enjeu justifiant vos pérégrinations à travers toute l'île. Résolument naïve, la narration reste tout de même agréable à suivre, notamment grâce au duo Erina/Ribbon assez sympathique et aux dialogues qui se permettent, par moment, de se moquer gentiment et avec humour des clichés du jeu vidéo.


Mariage entre plateforme et shoot'em'up


Mais la force de Rabi-Ribi réside davantage dans son gameplay et c'est là que l'hybridation des deux genres prend tout son sens. Reposant sur un principe d'exploration, vous devrez arpenter chaque niveau, aussi bien sur le plan vertical qu'horizontal. S'inspirant fortement des premiers Metroid, vous ferez de nombreux aller-retours entre les zones puisque certaines parties ne seront accessibles qu'une fois la compétence adéquate disponible. Double saut, saut mural, glissade, l'exploration mettra en permanence vos acquis à contribution, que ce soit pour avancer dans l'histoire ou pour dénicher des passages secrets nombreux et pour la plupart, bien cachés.

Action-Plateforme, CreSpirit, Critique Jeux Vidéo, GemaYue, Playstation 4, Playstation Vita, PQube, Rabi-Ribi, Sekai Project, Steam, Jeux Vidéo, En plus de l'exploration qui occupera une majeure partie de votre temps, l'autre grande occupation sera les combats. C'est là que l'autre genre dont s'inspire Rabi-Ribi entre en jeu, le danmaku ou manic-shooter. Vos ennemis utiliseront des attaques qui peuvent potentiellement remplir l'écran de boules ou de rayons mortels, le tout à un rythme effréné car, pour faire simple, presque toute la faune et la flore de l'île souhaite votre mort. Des abeilles qui tentent de vous piquer en passant par des plantes qui tirent des lasers ou des petites fées bombardant la zone de rayons, rien ne vous sera épargné pendant votre exploration. Heureusement pour vous, Ribbon, la fée qui vous accompagne, fait office de lanceur de sort et vous pourrez submerger à votre tour les adversaires d'attaques de longue portée - sous réserve d'avoir la jauge de mana suffisamment remplie, cette dernière se régénérant naturellement.

Une fois au contact, c'est grâce à votre marteau et à différentes compétences que vous infligerez des dommages. Erina dispose d'une jauge d'endurance qui détermine le nombre d'attaques possibles avant de devoir attendre sa recharge automatique. Par défaut, vous ne pourrez effectuez que des combos de 3 coups mais bien évidemment, ce chiffre est appelé à augmenter durant votre progression. Il en va de même pour les compétences offensives comme la frappe aérienne, la bombe carotte ou la glissade se terminant par une salve dévastatrice.

Action-Plateforme, CreSpirit, Critique Jeux Vidéo, GemaYue, Playstation 4, Playstation Vita, PQube, Rabi-Ribi, Sekai Project, Steam, Jeux Vidéo, Et pourtant, ces affrontements paraissent bien faciles à côté des vrais combats, ceux qui vous arracheront un cri de joie en cas de victoire ou un chapelet d'insultes le cas échéant. Nous parlons bien évidemment des boss! Au nombre de 24, ces derniers, disséminés dans toute l'île, vous donneront du fil à retordre. Leurs attaques occupent rarement moins que la moitié de l'écran et s'enchaînent à un rythme considérable, vous obligeant à sauter, courir et glisser en permanence, tout en prenant le temps de descendre leurs barres de vie. C'est là que le gameplay de Rabi-Ribi apparaît pleinement. Le jeu est facile à prendre en main mais difficile à maîtriser. Chaque boss dispose de ses propres patterns qu'il vous faudra obligatoirement apprendre après X tentatives pour espérer remporter la victoire. Et inutile de partir faire du level-up puisqu'ils s'adapteront toujours à votre niveau. Vous l'aurez compris, c'est votre capacité à réagir et à maîtriser le gameplay plutôt que votre puissance brute qui feront la différence.

Cependant, pour vous aider dans votre tâche, plus de 60 items et power-ups seront à votre disposition, charge à vous de tous les retrouver. Certains seront obligatoires pour progresser comme l'orbe de lumière pour éclairer les endroits les plus sombres tandis que les autres apportent un bonus plus ou moins intéressant. Ces derniers sont appelés "Badges" et s'équipent manuellement jusqu'à un certain nombre. Chacun a un coût et les plus puissants sont naturellement les plus chères mais peuvent potentiellement vous sauver la mise avec des dégâts reçus réduits de 25%, l'annulation du recul après avoir reçu un coup, etc. Tout le monde y trouvera son compte, pour peu de prendre le temps de les chercher.

Action-Plateforme, CreSpirit, Critique Jeux Vidéo, GemaYue, Playstation 4, Playstation Vita, PQube, Rabi-Ribi, Sekai Project, Steam, Jeux Vidéo,

Difficile mais jamais injuste, le soft propose jusqu'à 5 modes de difficultés. Le mode Facile conviendra parfaitement aux non-initiés qui y trouveront là une bonne entrée en matière tandis qu'à partir du mode Normal, les choses deviendront beaucoup plus tendues. D'ailleurs, hormis dans le mode le plus difficile, après un certain nombre de morts dans le même passage, le jeu vous proposera de l'aide, si vous acceptez, vous recommencez ledit passage avec des bonus temporaires mais très efficaces comme une réduction importante des dégâts, une défense plus élevée, etc. Une bonne idée qui peut aider les joueurs les moins patients. De même, votre partie peut être standard ou alternative. Dans le premier cas, les améliorations offrent un avantage bien plus important que dans le second mais en contrepartie, elles ne sont pas forcément nécessaires. C'est donc une question de goût en fonction de chaque joueur.

Kawaii et pixel-art


D'un point de vue réalisation, le jeu propose du pixel-art diapré qui donne un ton volontairement mignon qui ne laisse en rien présager de la difficulté du titre. Bref,  sans être une tuerie visuelle, ce n'est pas non plus raté et ça se laisse regarder sans trop de problèmes. De même, l'histoire est parsemée d'illustrations en CG du plus bel effet et avec un léger fan-service, jamais vulgaire et toujours gentil.

Action-Plateforme, CreSpirit, Critique Jeux Vidéo, GemaYue, Playstation 4, Playstation Vita, PQube, Rabi-Ribi, Sekai Project, Steam, Jeux Vidéo,

La partie sonore tire son épingle du jeu grâce à une OST de qualité. Autant les bruitages sont quelconques, autant les différentes musiques aux sonorités technos et pop sont un régal pour les oreilles tant elles collent au rythme des passages. Assurément une réussite!

Que penser de Rabi-Ribi au final ? C'est clairement un jeu de niche qui s'adresse de préférence à un public rôdé au shoot'em'up Cependant, les néophytes peuvent tomber sous le charme de cette expérience exigeante mais jamais injuste et qui offre une bonne porte d'entrée sur le genre danmaku, véritable institution au pays du soleil levant.

Points forts :
  • Combats nerveux et intenses
  • L'exploration, complète et intelligente
  • Les affrontements face aux boss
  • Erina et Ribbon
  • OST réussie
  • Du challenge à profusion
  • Bonne durée de vie et rejouabilité
  • Différents modes de difficulté
  • Facile à prendre en main, difficile à maîtriser
  • Mignon à regarder
  • Fan-service léger

Points faibles :
  • S'adresse à un public de niche avant tout
  • Les graphismes ne plairont pas à tout le monde
  • Histoire assez anecdotique

Verdict : Un action-plateforme élitiste et réussi !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017