dimanche 24 septembre 2017

Notre critique du tome 1 de « Fate/Apocrypha »

Critique Manga, Fate/Apocrypha, Manga, Ototo, Shonen, Type Moon, Konoe Ototsugu, Akira Ishida, Yuichiro Higashide,

Critique Manga, Fate/Apocrypha, Manga, Ototo, Shonen, Type Moon, Konoe Ototsugu, Akira Ishida, Yuichiro Higashide,
Dessinateur : Akira Ishida
Scénariste : Yuichiro Higashide
Éditeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Fantastique, Baston, Humour
Public : Tout public
Contenu : 160 pages
Sortie : 8 septembre 2017
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Depuis la dernière guerre pour la conquête de Graal beaucoup de choses ont changé. A la fin de la seconde guerre mondiale, Darnic Yggdmillenia, un nazi de première ligne, a trouvé le Graal dans la ville de Kuyuki pour l’envoyer en Roumanie, sa patrie. Recelant beaucoup de mages au sein de sa famille, Darnic s’est octroyé le droit d’invoquer tous les Servants pour son propre compte, défiant l’association des Mages de la Tour de l’Horloge. Chaque membre actuel des Yggdmillenia se retrouve donc avec un servant de la Faction Noire. Comme le veut la tradition, une faction opposée se doit d’être invoquée pour les combattre, c’est ce que fait l’association des Mages, engageant ses propres forces. Ce sera la Faction Rouge. Dans cette guerre sans précédent qui s’amorce, un Servant particulier, un Ruler, apparaît. Il sera le médiateur de cette guerre sainte sans précédent…

Critique Manga, Fate/Apocrypha, Manga, Ototo, Shonen, Type Moon, Konoe Ototsugu, Akira Ishida, Yuichiro Higashide,
(C) Akira Ishida (C) Yuichiro Higashide - 2016 Kadokawa Corporation

Fate/Apocrypha a de quoi désarçonner les fans de la saga tant il bouscule toutes les règles explorées dans Fate/Zero et Fate Stay Night.

Dès les premières pages, on envisage, à la vue de deux Saber prêts à en découdre, que cette nouvelle guerre sera très différente. La chronologie exposée par le leader autoproclamé de la Faction Noire efface les évènements de Fate/Zero et Fate Stay Night en déplaçant le Graal de la ville de Fuyuki vers un obscur recoin de Roumanie. Le destin de nos héros favoris n’est donc plus d’actualité, remplacé par celui de nouveaux mages.

Si cet exposé est plutôt fluide le lecteur habitué de la saga sera un peu perdu par la soudaine profusion de personnages qui demeurent mystérieux d’un bout à l’autre de ce premier tome. Parmi eux, quelques uns se démarquent par leur charisme ou par le rôle qu’ils semblent être appelés à jouer dans le conflit. Darnic a le parfait profil du chef de la partie obscure de cette guerre qu’il déclenche sciemment par l’enchaînement de ses actes et décisions. On ignore son but final mais il est visiblement ambitieux, orgueilleux, un puissant mage déterminé à s’opposer à l’association des Mages. La cruauté ne lui est en rien étrangère ainsi que le prouve l’extermination d’un groupe de mages envoyés pour t enter de lui faire entendre raison.

Face à lui, le maître du Saber Rouge, un nécromancien du nom de Kairi Shishigo, tient la comparaison. De physique et de caractère immédiatement charismatique et rebelle genre rocker/biker, il s’impose rapidement comme un mage qui préfère agir en solo et devient vite méfiant même vis-à-vis de ces supposés alliés. A juste titre ou non, nous le découvrirons bientôt !

Critique Manga, Fate/Apocrypha, Manga, Ototo, Shonen, Type Moon, Konoe Ototsugu, Akira Ishida, Yuichiro Higashide,
(C) Akira Ishida (C) Yuichiro Higashide - 2016 Kadokawa Corporation

Car le vrai point commun scénaristique de la saga demeure : le désir de s’emparer de Graal supplante toute notion d’entraide et de franche camaraderie. Très vite, chacun affirme ses ambitions personnelles, ses espoirs, poussant par exemple Shishigo à se méfier du médiateur maître de l’Assassin Rouge désigné par l’Association des Mages.

Cette atmosphère de complot associée à l’imminence d’une guerre dantesque entre deux factions de Servants ferait presque oublier le sentiment de confusion né de la particularité de ce nouveau spin-off de la saga. Beaucoup de choses sont ainsi mises en place et gardent leur secret. On s’étonne par exemple de l’intervention d’un médiateur de l’Association des Mages alors qu’en fin de volume, un Servant de la classe Ruler se présente comme… médiateur. A moins qu’il ne faille un médiateur pour les Servants et un médiateur pour les mages ? Le plaisir des noms légendaires ou de l’Histoire amuse autant qu’il apporte panache au bel éventail de personnages : Siegfried, Mordred, Jeanne d’Arc… qui sont particulièrement mis en valeur par les pages bonus bien faites.

L’esthétique défini par le duo Akira Ishida/Konoe Ototsugu est en revanche assez proche des codes de la saga : surtout au niveau du chara-design. On est donc en terrain connu avec une mise en cases dynamique qui anime efficacement la scène de massacre du groupe de mages envoyé contre Darnic comme l’éblouissante apparition des Servants des deux camps. Comme souvent les arrières plans sont un peu nus, trop peu détaillés pour avoir un véritable impact visuel.

La belle qualité d’édition est à souligner avec ce qui fait à présent la marque d’Ototo : des pages bonus incluses au fil des chapitres pour donner des informations sur les personnages, l’univers du manga faisant lien avec le LN original.

 Déroutant de prime abord pour les fans de la saga, ce nouveau spin-off fait table rase des héros bien connus pour nous présenter une aventure repensée qui place l’action au premier plan, promesse de suspense et de baston à profusion !

Points forts : 
  • Version revisitée de la saga 
  • Tout est nouveau avec une base commune 
  • Scénario qui commence très fort avec mise en place de deux factions ennemies très complètes 
  • Enjeux majeurs définis avec encore des ambitions personnelles secrètes…. 
  • Suspense + + + 
  • Baston + + 
  • Fantastique + + + 
  • Atmosphère de complot + + 
  • Personnages qui auront tous un rôle à jouer 
  • Quelques protagonistes sortent déjà du lot, ils sont charismatiques !! 
  • Servants qui promettent d’être forts et intéressants ! 
  • Chara-design fidèle aux codes de la saga 
  • Dynamisme dans les combats + + + efficace et sanglant 
  • Mise en scène énergique 
  • Pages bonus intéressantes et bien faites 
  • Belle qualité éditoriale + + 

Points faibles : 
  • Arrières-plans trop succincts 

 Verdict : Un très bon tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017