dimanche 29 octobre 2017

Notre critique du tome 1 de « Smokin’ Parade »

 Critique Manga, Dark Kana, Deadman Wonderland, Jinsei Kataoka, Kana, Kazuma Kondou, Manga, Seinen, Smokin' Parade,

Critique Manga, Dark Kana, Deadman Wonderland, Jinsei Kataoka, Kana, Kazuma Kondou, Manga, Seinen, Smokin' Parade,
Dessinateur : Kazuma Kondou
Scénariste : Jinsei Kataoka
Éditeur : Kana
Collection : Dark Kana
Genre : Science-Fiction
Public : Averti
Contenu : 216 pages
Sortie : 20 octobre 2017
Prix : 5,95€
Statut de la série : En cours de publication

Yôkô a failli mourir des mains de sa mère lorsqu’il était petit. A présent, il a 15 ans et son seul souci est de prendre soin de sa sœur Mirai. Elle a toujours été en fauteuil roulant mais vient enfin de bénéficier de jambes artificielles qui ont bouleversé sa vie. Tout paraît aller pour le mieux alors que Yôkô va fêter son anniversaire avec Mirai et ses copines. Mais quand il arrive chez lui, une vision d’horreur le saisit : sa sœur a massacré ses amies et s’attaque à lui ! Il est à l’agonie quand surgissent d’étranges individus armés jusqu’aux dents, les terribles Jackalopes, membres d’une brigade très spéciale…

Critique Manga, Dark Kana, Deadman Wonderland, Jinsei Kataoka, Kana, Kazuma Kondou, Manga, Seinen, Smokin' Parade,

Le duo de choc créateur de l’excellent Deadman Wonderland récidive avec ce titre plutôt gore, science-fiction, fidèle à l’univers qu’on lui connaît.

On retrouve ce qui fit le succès de la série précédente : une situation extrême en introduction, périlleuse, qui projette brutalement un jeune héros dans un enfer sur terre, lui ôtant tout ce à quoi il tient et réveille lentement un passé trop douloureux. A cela s’ajoute un contexte futuriste mis en avant par des personnages dont les corps abîmés portent des équipements mécaniques en tout genre et très hi-tech. Le fil conducteur de la série est dans les membres artificiels de Mirai qui sont à l’origine de sa subite folie, les équipements des Jackalopes qui sont plus que des membres ou organes de substitution et servant d’armes pour exécuter les cibles et enfin les rivaux des Jackalopes mis en avant en fin de tome. Tous sont les acteurs d’une histoire qui transforme Yôkô en arme vivante destinée à lutter contre les monstres dits spiders, les êtres qui, comme sa sœur, sont devenus fous dangereux par la greffe de prothèses d’origine plus que douteuse, sans doute criminelle…

Si on sait encore peu de choses concernant l’obscure organisation créatrice de spiders, on a le plaisir de découvrir un héros déjà charismatique. Yôkô fait d’emblée preuve d’une sacrée force de caractère. Il suit un code très personnel de conduite qui le guide sur ce qu’il juge être le droit chemin. Loin d’être niais ou naïf, il ne se soucie que du bonheur de irai et c’est par esprit de revanche autant que par défi envers les Jackalopes qui ont achevé sa sœur qu’il accepte de devenir un monstre à son tour, un être capable de combattre les spiders. Le secret de son passé reste à venir mais les premiers indices sont prenants : les souvenirs des mots prononcés par sa mère tentant de le tuer, sa force physique visiblement anormale et ce qu’en pense le « docteur » des Jackalopes « il doit y avoir une erreur dans l’existence même de Yôkô ».

Ses nouveaux alliés ne sont pas forcément les « nice guys » parfaits. Leur allure de voyou, leur propension à tuer sans sourciller en font des protagonistes intéressants. S’ils sont sérieux et inquiétants dans l’action, ils sont aussi comiques dans les moments de calme relatif habilement glissés entre les nombreux instants de suspense et une baston quasi omniprésente très efficace.

Critique Manga, Dark Kana, Deadman Wonderland, Jinsei Kataoka, Kana, Kazuma Kondou, Manga, Seinen, Smokin' Parade,

L’esthétisme de Kazuma Koudou se reconnaît immédiatement avec sa maîtrise dynamique de la mise en scène comme en mouvement des personnages, son encrage typique du seinen, son très bon jeu de lignes signifiant l’intensité de chaque situation choc et un style de chara-design très expressif unique. Les sourires carnassiers de Akuta, le visage rebelle de Yôkô, la sauvagerie de Kotoharu, la fantaisie délirante du docteur Chirama, la super sexy allure de Midari et la fausse candeur juvénile de Mastugo imposent à la fois le style du mangaka et celui de ce nouveau titre qui séduit dès ce premier tome.

Le travail sur les arrières plans apporte une touche finale à l’ambiance générale qui prend place dans un monde bien sombre voué à une guerre mystérieuse opposant les Jackalopes aux « anges de la mort » d’une étrange organisation jouant au trafic d’organes.

Si on retrouve le classique face à face de deux factions que tout sépare idéologiquement ainsi que des échos scénaristiques et esthétique proches de Deadman Wonderland, Smokin’ Parade a de quoi plaire aux fans du duo de mangakas, de seinen et de baston bien gore avec une vraie intrigue.

Points forts : 
  • Un récit qui démarre immédiatement et très fort 
  • Action omniprésente 
  • Intrigue bien pensée et mise en place avec simplicité et efficacité 
  • Mélange science-fiction, gore, baston, drame avec un zeste d’humour 
  • Héros qui est déjà charismatique 
  • Protagonistes bien conçus et attrayants 
  • Enchaînement rapide mais clair 
  • Graphisme identifiable comme étant de la main de Kazuma Koudou : génialement seinen 
  • Mise en scène et en mouvement dynamique et énergique à 200% 
  • Chara-design bien pensé 
  • Visages expressifs + + + 
  • Environnements soignés qui posent ambiance et servent l’intrigue 
  • Éléments techniques des armes-organes au top ! 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 
  • Néant 

Verdict : Un excellent tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017