dimanche 29 octobre 2017

Notre critique du tome 2 de « Grim Reaper »

 Big Kana, Critique Manga, Irono, Kana, Manga, Seinen, The Grim Reaper,

Big Kana, Critique Manga, Irono, Kana, Manga, Seinen, The Grim Reaper,
Dessinateur : Irono
Scénariste : Irono
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Fantastique, Dark Fantasy, Drame
Public : Tout public
Contenu : 178 pages
Sortie : 6 octobre 2017
Prix : 7,45€
Statut de la série : Terminée en 6 tomes

Tandis que la princesse Reinette reprend des forces, Cyan et Jade poursuivent leur traque. Parvenus à la ville de Prese ils entendent des rumeurs prouvant qu’un fanatique, fidèle du seigneur de la mort oeuvre dans l’ombre en tuant des innocents. Ils décident alors de suivre les indices qui les mèneront à cet adorateur qui aide leur ennemi à créer de nouveaux larvas, convaincus que le seigneur de la mort se montrera à ce fidèle serviteur. Une occasion à ne pas manquer pour en finir avec lui ! Mais leur chemin est encore semé de nombreux défis. Cyan va rencontrer un allié de Jade, Bright, et apprendre qu’il en existe d’autres. Tous sont des larvas qui survivent comme lui et grâce à Jade, tous sont en sursis face à la fatalité de leur nouvelle nature mais ont ce souhait commun de détruire le seigneur de la mort. A leur contact, Cyan commence seulement à comprendre ce que cela implique réellement que d’être devenu un monstre…

Les choses avancent bien dans ce second volume qui aborde le passage logique car obligé de la réflexion du héros quant à sa toute nouvelle nature de larva. La question de l’acceptation de son sort pour Cyan qui doit composer avec le fait d’être devenu un monstre mais d’être encore envie. Il est un danger pour les humains, il le sait mais comprend peu à peu que la consommation de fleure de lygnis qui l’empêche de s’attaquer aux mortels ne le préserve pas à long terme de son état de larva dévoreur d’âmes. Pourtant, la confiance de Jade l’honore et lui donne la force de poursuivre son chemin à ses côtés. Et tant pis s’il est considéré comme un traître par ses anciens compagnons chevaliers d’argent. Son but reste le même, protéger Reinette en éliminant la source du mal.

La figure de Jade gagne en densité avec l’entrée en scène de nouveaux personnages. On apprend qu’il choisit ses alliés pour leur forte personnalité et leur volonté de transcender leur état. Leur lutte commune fait d’eux plus que des alliés, de vrais compagnons. Parmi ces nouveaux venus dans le récit, tous ont un lourd secret lié à ce qu'ils sont devenus. On est séduit par le très démonstratif Bright qui cache un drame amoureux derrière un masque de candeur, la timide Elena pas si jeune qu’elle en a l’air, la turbulente Rosa et le très sérieux Aster qui complètent à présent l’équipe des traqueurs du seigneur de la mort et vivent en reclus dans un lieu abandonné de la civilisation pour élaborer ses futurs plans d’attaque. Car la chasse aux fanatiques de leur ennemi juré ne connaît aucun répit.

On est moins convaincu par les agissements de Reinette qui tente ce qu’elle peut pour soutenir Cyan soupçonné de traîtrise avant de chercher à fuir le palais incognito pour aller le retrouver. En effet, il lui est insupportable d’entendre que son ami d’enfance est ainsi accusé de trahison et elle veut entendre ses explications. Mais elle risquerait de devenir plus une gêne qu’autre chose compte tenu du fait que sa magie est justement ce que recherche le seigneur de la mort…

La qualité graphique demeure, oscillant entre ambiance sombre et saynètes d’humour au rythme efficace, dynamisme des combats comme des enquêtes menées par les protagonistes. Le chara-design des nouveaux personnages n’a rien de surprenant mais s’accorde aux caractères définis de chacun et à la ligne esthétique mise en place.

Série courte bien scénarisée, Grim Reaper propose un 2e tome dans la droite continuation du premier, tout en qualité et cohérence, ajoutant des protagonistes prometteurs qui, certes concourront à nourrir les tomes restants mais apportent déjà du "peps" à l'ensemble!

Points forts : 
  • Mélange et adaptation réussis de différentes sources de l’imaginaire fantastique 
  • Bonne continuité du récit 
  • Questionnement rationnel du héros quant à ce qu’il est devenu et ce qui l’attend 
  • Personnages sympathiques et bien conçus 
  • Liens qui grandissent entre protagonistes principaux 
  • Magie noire, morts-vivants, magie blanche, malédictions… que du bon ! 
  • Action + + 
  • Zeste de comédie 
  • Dessin au service du récit 
  • Mise en scène dynamique et fluide 
  • Chara-design adapté au caractère de chacun 
  • Édition française soignée 

Points faibles : 
  • Arrières plans toujours trop succincts pour créer une ambiance parfaitement adaptée 


Verdict : Un très bon tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017