vendredi 17 novembre 2017

Notre critique de « Etrian Odyssey V : Beyond the Myth »

Atlus, Critique Jeux Vidéo, Deep Silver, Dungeon-RPG, Etrian Odyssey V: Beyond the Myth, Koch Media, Nintendo 3DS, NIS America, Jeux Vidéo,

Atlus, Critique Jeux Vidéo, Deep Silver, Dungeon-RPG, Etrian Odyssey V: Beyond the Myth, Koch Media, Nintendo 3DS, NIS America, Jeux Vidéo, Éditeurs : Atlus, Deep Silver
Développeur : Atlus
Genre : Dungeon-RPG
Version Testée : Nintendo 3DS
Langue : Textes en anglais, voix en anglais
Multijoueur : Non
Classification : + 12 ans
Sortie en France : 17 octobre 2017 / 3 novembre 2017
Taille : 4362 blocs ~ 600Mo
Prix Moyen : 39,99 €

Test réalisé sur une version numérique de l'éditeur

La série Etrian Odyssey, des studios Atlus, est bien connue des amateurs de Dungeon-RPG. Débutée en 2007 sur Nintendo DS - 2008 pour l'Europe -, elle a la particularité de laisser au joueur le soin de cartographier lui-même les différents niveaux arpentés. Utilisant à bon escient l'écran tactile, il faut, dans chaque épisode, prendre le temps de dessiner ses cartes et alterner entre des phases d'explorations et de combats au tour par tour contre la faune hostile.

Presque 10 ans après son arrivée sur le vieux continent, Etrian Odyssey est de retour avec un cinquième opus intitulé Etrian Odyssey V : Beyond the Myth - sans prendre en compte les remakes Untold - toujours sous la supervision d'Atlus.


Yggdrasil, l'arbre labyrinthique


Sur le continent d'Arcania, il existe un arbre gigantesque du nom d'Yggdrasil dont les légendes disent que quiconque parviendra à son sommet verra son vœu le plus cher exaucé. Il n'en fallut pas plus pour attirer toute une horde d'aventuriers désireux d'affronter les dangers du labyrinthe pour vérifier ces mythes . Vous, jeune aventurier en devenir, venez d'arriver dans la ville des Sept Collines, dernière halte avant l'ascension  d'Yggdrasil.

Atlus, Critique Jeux Vidéo, Deep Silver, Dungeon-RPG, Etrian Odyssey V: Beyond the Myth, Koch Media, Nintendo 3DS, NIS America, Jeux Vidéo,

C'est dans ce contexte que débute votre aventure. Alors que la mode est aux jeux avec des scénarios complexes, il est franchement rafraîchissant de redécouvrir un soft dont l'intérêt principal réside dans son gameplay. Loin de l'éternel héros amnésique ou du monde à sauver, il s'agit d'atteindre un objectif, pour la gloire et la beauté du geste et c'est vraiment agréable.

Après avoir choisi un nom de guilde, vous devrez recruter vos premiers héros. Et par recruter, comprenez "créer" vos personnages. Pour ce faire, vous disposez de 4 races, chacune ayant accès à 2 classes spécifiques - à l'exception d'une race qui peut en choisir 4. Ainsi, en privilégiant les "Celestrian", vous aurez accès à la magie ou à la nécromancie, contrairement aux "Brouni", plus versé dans l'herboristerie ou le chamanisme. Choisir correctement sa race et par extension, sa classe, est important car cela conditionnera la progression de votre aventurier dans un arbre de compétences précis. Ce dernier pourra d'ailleurs s'enrichir de nouvelles capacités une fois un certain niveau atteint, permettant de se spécialiser dans une branche en particulier.

Atlus, Critique Jeux Vidéo, Deep Silver, Dungeon-RPG, Etrian Odyssey V: Beyond the Myth, Koch Media, Nintendo 3DS, NIS America, Jeux Vidéo,

Via un outil de personnalisation complet, vous allez pouvoir recruter le groupe de vos rêves, d'autant plus que vous pouvez avoir jusqu'à 30 aventuriers maximum, répartie en 3 escouades de 5, idéal pour tester différents styles de jeu. Une fois l'étape de la création passée, il est temps de commencer l'Aventure. Notez que si vous avez terminé la démo du jeu, vous pouvez directement importer votre sauvegarde, reprenant ainsi l'aventure là où vous l'aviez laissée.

Cartographe en devenir


Le labyrinthe d'Yggdrasil est gigantesque. Réparti en paliers, eux-même décomposés en étages, il sera impératif de tracer une carte précise de la zone. Comme ce fût le cas pour les autres épisodes de la licence, l'affichage est divisée en deux parties. L'écran du haut permet de se déplacer, d'interagir et de combattre tandis que celui du bas représente votre carte en temps réel.

Modifiable à n'importe quel moment du jeu, son utilisation est simple et efficace, grâce à divers outils. Par exemple, le stylo permet de tracer directement sur l'écran les murs ou de placer les icônes de signalisation comme une zone de matériaux, un feu de camp ou encore l'entrée du niveau. Le second outil est un pinceau permettant de choisir entre différentes couleurs pour indiquer, entre autre, une zone dangereuse, un cul-de-sac, etc.

Atlus, Critique Jeux Vidéo, Deep Silver, Dungeon-RPG, Etrian Odyssey V: Beyond the Myth, Koch Media, Nintendo 3DS, NIS America, Jeux Vidéo,

Petit détail, votre exploration du labyrinthe ne se fera pas sans quelques découvertes. Prenant la forme de courts textes descriptifs, il vous faudra choisir entre plusieurs actions à effectuer. Par exemple, notre groupe est arrivé aux abords d'un lac. Désireux de faire des ricochets sur sa surface paisible, notre aventurière a lancé un caillou qui a fini sa course sur le crâne d'un monstre marin peu enclin au dialogue. Ces petits "moments de vie" de votre groupe sont vraiment sympathiques et permettent d'accentuer l'immersion durant vos phases de jeu, en plus de vous faire glaner quelques points d'expérience supplémentaires.

Cartographier ses déplacements est donc vital car plus on s'approchera du sommet et plus les environnements seront retors, avec leurs lot de détours inutiles et d'impasses.  Surtout que, finir un étage ne garantit pas que vous n'y remettrez jamais les pieds.

Portes, Monstres, Trésors


En effet, en plus de devoir atteindre le sommet, vous aurez également la possibilité de prendre des quêtes à la taverne. Le plus souvent, il s'agira de tuer des monstres précis ou de récupérer des matériaux dans des zones déjà explorées mais, le gain en expérience vaut le coup.

Durant ces quêtes, et, pendant l'histoire principale d'ailleurs, vous serez très souvent amenés à combattre les créatures du labyrinthe. Leur apparition est régi par une jauge de danger qui se remplit à chaque pas effectué. Une fois l'affrontement débuté, l'exploration fait la place à un système de combat au tour par tour.

Atlus, Critique Jeux Vidéo, Deep Silver, Dungeon-RPG, Etrian Odyssey V: Beyond the Myth, Koch Media, Nintendo 3DS, NIS America, Jeux Vidéo,

C'est là qu'une particularité du jeu entre en scène. Vos héros occupent au choix, une place en première ou en deuxième ligne. Ceux placés devant seront ainsi capables de toucher n'importe quel adversaire mais en contrepartie, auront plus tendance à être pris pour cible, à l'inverse de ceux placés derrière. Naturellement, placer votre magicien et votre soigneur en tête de file est possible mais plus que périlleux. Ce placement de vos personnages n'est pas définitif et peut être modifié manuellement à n'importe quel moment, y compris en combat - en plus d'un changement automatique des positions si votre première ligne est entièrement K.O.

Une autre fonctionnalité du soft est "l'Union". Cette option permet d'utiliser certaines capacités en impliquant plusieurs membres du groupe et permet, entre autres, d'effectuer une triple attaque dévastatrice ou une régénération de mana. Conditionné par une jauge propre à chaque personnage, son utilisation peut clairement renverser un combat puisque l'action d'Union ne clôture pas votre tour et peut ainsi être utilisée de concert avec d'autres compétences - attaque, garde, etc.

Atlus, Critique Jeux Vidéo, Deep Silver, Dungeon-RPG, Etrian Odyssey V: Beyond the Myth, Koch Media, Nintendo 3DS, NIS America, Jeux Vidéo,

Il faudra également composer avec les forces et faiblesses des ennemis pour triompher. Chaque adversaire est plus ou moins résistant à un élément, magique ou physique, et, cette particularité peut clairement faire pencher la balance en votre (dé)faveur en fonction de la situation. Pas vraiment obligatoire contre les ennemis classiques, il faudra impérativement savoir en tirer profit lors des combats contre les "FOE" et les boss.

"FOE" est l'acronyme in-game pour Formido Oppugnatura Exsequen, concrètement, des ennemis plus puissants que la moyenne et qui apparaissent directement sur la carte dès que vous êtes assez proches. Ces FOE ont la particularité de pouvoir interagir avec l'environnement et se déplacent suivant un schéma précis. Certains d'entre eux ne peuvent bouger que dans des directions précises là où d'autres se précipiteront sur vous dès que vous entrerez dans leur territoire.

Atlus, Critique Jeux Vidéo, Deep Silver, Dungeon-RPG, Etrian Odyssey V: Beyond the Myth, Koch Media, Nintendo 3DS, NIS America, Jeux Vidéo,

En général, à chaque nouveau FOE rencontré pour la première fois, il sera trop puissant pour vous et il faudra ruser pour éviter l'affrontement. D'ailleurs, certains sont placés directement devant la sortie. Une idée intéressante qui permet de maintenir le joueur éveillé et sur ses gardes. D'autant que le challenge est au rendez-vous, même en mode "Basic".

Demandant un réel investissement de la part du joueur, une optimisation convenable de nos personnages dépendra de la pertinence de la répartition des leurs points de compétences. Jamais pris par la main, il faudra choisir soi-même quoi privilégier dans la montée en niveaux de nos héros, au risque de "gaspiller" des points dans des compétences que l'on n'utilisera finalement pas.

Loin d'être particulièrement difficile, le soft repose sur un principe de discipline et d'organisation qui ne plaira évidemment pas aux joueurs les moins patients.

Une réalisation colorée et réussie


Du point de vue de la réalisation, on retrouve le coup de crayon réussi de Yuji Himukai, artiste attitré des Etrian. Les illustrations qui servent de fond quand on est en ville où bien les PNJ tel que le maître de guilde ou l'aubergiste sont une réussite indéniable. Il en va de même pour les races et les apparences des différentes classes. Les environnements, quant à eux, sont jolis et chaque palier à son identité visuelle propre, aussi bien de jour que de nuit.

Atlus, Critique Jeux Vidéo, Deep Silver, Dungeon-RPG, Etrian Odyssey V: Beyond the Myth, Koch Media, Nintendo 3DS, NIS America, Jeux Vidéo,

Concernant le bestiaire, on retrouve une variété de monstres assez uniques, même si on remarque quelques ennemis déclinés en plusieurs versions. Mention spéciale pour les boss, impressionnants et distillant une aura de puissance plutôt appréciable.

Les musiques, confiées à Yuzo Koshiro - compositeur, entre autres, des Etrian, Shenmue II, Kid Icarus : Uprising, etc. - sont une réussite. Chacune collant parfaitement à l'ambiance de son niveau, c'est un plaisir auditif. Le doublage anglais quant à lui, est de bonne facture.

L'option 3D de la console n'est pas en reste puisqu'elle offre une profondeur de champ de qualité et accentue encore plus l'immersion dans le dédale. Une bonne option que l'on appréciera, à condition d'y être réceptif.

Le Dungeon-RPG a encore de beaux jours devant lui avec Etrian Odyssey V : Beyond the Myth. Volontairement "old school" dans ses mécaniques, il n'oublie pas pour autant de tirer profit de son support en utilisant les spécificités de la 3DS. Dessiner ses propres cartes est grisant, et quand c'est combiné à une réalisation solide et un gameplay efficace, on ne peut qu'apprécier d'avantage son aventure dans l'Yggdrasil.


Points forts :
  • Réalisation solide
  • Cycle jour/nuit bien venue
  • Gameplay simple et efficace
  • Véritable montée en puissance de ses personnages
  • Dessiner ses propres cartes
  • Durée de vie - 40h minimum
  • Bande-son réussie
  • Du challenge
  • Du contenu post-game et du NG+ 
  • 3D de qualité
  • Univers sympathique

Points faibles :
  • Uniquement en anglais
  • Assez répétitif, forcément
  • Des quêtes "fedex"
  • Ne plaira pas à tout le monde


Verdict : Un Dungeon-RPG de qualité !!!




0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017