dimanche 26 novembre 2017

Notre critique du tome 1 de « Alice on Border Road »

Alice on Border Road, Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Haro Aso, Manga, Takayoshi Kuroda,

Alice on Border Road, Takayoshi Kuroda, Haro Aso, Manga, Critique Manga, Delcourt / Tonkam,
Dessinateur : Takayoshi Kuroda
Scénariste : Haro Aso
Édition : Delcourt / Tonkam
Collection : Shonen
Genre : Aventure
Public : Averti
Contenu : 192 pages
Sortie : 20 septembre 2017
Prix : 7,99 €
Statut de la série : En cours de publication

Kina Sano, jeune lycéenne sans histoire, subit sa vie plus qu'elle n'en profite. Métro, boulot, dodo... Toute l'existence de la jeune fille lui paraît parfaitement insipide. Un jour pourtant, son quotidien d'ordinaire si fade se retrouve bouleversé, alors qu'elle se réveille au beau milieu d'une jungle, ou du moins ce qui y ressemble. En effet, à y regarder de plus près, il semble que Kina se soit réveillée dans un Japon futuriste, où la nature semble avoir repris ses droits sur l'agitation urbaine. En parcourant ce nouveau monde, Kina trouve une autre lycéenne sur son chemin : Alice Kojima. Dans ce monde inconnu, quelques points communs relient les deux lycéennes, qui jusqu'alors ne se connaissaient pourtant pas. Premièrement, bien qu'elles conservent des souvenirs de leurs vie "normale", aucune n'est capable de dire comment elles se sont retrouvées au beau milieu de cette jungle. Autre détail : elles se sont toutes les deux réveillées avec une carte de jeu entre les mains, mais sans avoir la moindre idée de l'utilité de cette dernière. Afin d'en découvrir un peu plus, Alice et Kina se remettent en route, et ne tardent pas à croiser la route d'autres personnages, aussi perdus qu'elles, et tous munis d'une carte de jeu également. Bien qu'ils en ignorent l'utilité, tous ne tardent pas à comprendre que ces fameuses cartes doivent forcément avoir une certaine importance. De là apparaissent certaines tensions dans le groupe, certains se montrant gourmand au point d'accaparer les cartes des autres. Alors que le groupe décide de se rendre à Tokyo, un meurtre est commis pendant la nuit. Mais ce n'est là que le premier acte d'une longue suite de malheurs. En effet, Kina, Alice et les autres ne tardent pas à se rendre compte que leur fameuses cartes sont en réalité les pièces maîtresses d'un jeu bien cruel.

Si le titre Alice on Border Road résonne de façon familière à vos oreilles, il n'y a là rien de bien étonnant. En effet, au-delà d'une énième œuvre inspirée d'Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll, il s'agit avant tout d'un spin-off d'Alice in Borderland, série débutée au Japon en 2011 par Haro Aso, l'auteur d'Alice on Border Road. Il suffit d'ailleurs de jeter un simple coup d’œil à la couverture des deux séries pour se rendre compte qu'elles partagent une typographie identique. Pourtant, il y a tout de même un changement assez conséquent à noter : contrairement à sa grande sœur, le dessin dans Alice on Border Road n'est plus assuré par Haro Aso lui-même, mais par Kuroda Takayoshi, un dessinateur s'étant fait connaître avec le manga Tadashii Kodomo no Tsukurikata. Bien qu'on ne puisse pas nier le talent du dessinateur, on regrettera toutefois pour le coup le côté un peu trop "lisse" de son trait. En effet, les dessins des Aso, bien que pas toujours au point, transmettaient un peu mieux l'idée de folie qui se dégageait du scénario, son style un peu brouillon faisant parfaitement écho au thème "borderline". En conséquence, bien que les décors d'un Kyoto post-apocalyptique soient admirablement bien travaillés, l'ensemble peine un peu à véhiculer l'atmosphère un peu oppressante qui devrait se dégager de l'histoire. Mais le dessin n'est pas le seul élément à mettre en cause ici : le rythme de l'histoire y est également pour quelque chose. En effet, mieux vaut éviter de lire le résumé officiel avant de se lancer dans la lecture de ce premier tome. Pourquoi donc ? Et bien tout simplement parce que le résumé... contient plus de révélations que le tome lui-même. Arrivé au bout de ce premier volume, bien que les cartes soient au cœur du développement de l'histoire, leur utilité n'est pas encore révélée. En revanche, le résumé dévoile déjà une grande partie de leur signification dans l'histoire. Bien que le développement en tant que tel n'est pas dérangeant, c'est le genre de détail externe qui vient quelque peu gâcher le plaisir. En soi, le développement de la trame est assez bien réussi, et Aso parvient à maintenir un bon rythme de croisière dans l'avancement de l'histoire. Mais le fait que certains éléments soient déjà dévoilés bien à l'avance peu donner l'impression d'une certaine lenteur, ce qui nuit au rythme de l'histoire.

En dehors de cette petite erreur, le scénario est tout de même bien construit. Loin d'être un simple copié-collé d'Alice in Borderland, ce spin-off démontre déjà qu'il possède ses propres enjeux, même si ces derniers sont forts semblables à la série originale. Bien qu'Alice in Borderland possédait une harmonie entre le dessin et le scénario que l'on retrouve bien moins dans Alice on Border Road, ce dernier vaut tout de même la peine que l'on s'y intéresse de plus près. En admettant que le scénario se maintienne bien dans le même univers que la série principale, mais sans trop empiéter dessus, l'auteur Haro Aso aura réussi à nous proposer deux œuvres originales qui valent le détour.

Points forts :
  • Un spin-off d'Alice in Borderland, même univers décalé
  • Des héroïnes charismatiques, elles possèdent leur propre histoire, ne servent pas de simples faire-valoir
  • Des décors post-apocalyptiques très bien travaillés...

Points faibles :
  • ...Même si la netteté du dessin fait moins écho à l'ambiance chaotique véhiculée par le scénario
  • Un résumé de la série en porte-à-faux avec le 1er tome : en dévoile bien trop, ce qui nuit au rythme de lecture


Verdict : Un bon tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017