vendredi 3 novembre 2017

Notre critique du tome 1 de « Close to Heaven »

Rin Mikimoto, Pika Édition, Manga, Critique Manga,

Rin Mikimoto, Pika Édition, Manga, Critique Manga, Dessinateur : Rin Mikimoto
Scénario : Rin Mikimoto
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shojo
Genre : Leçon de vie, Amitié, Drame
Public : Tout public
Contenu : 192 pages
Sortie : 18 octobre 2017
Prix : 6,95 €
Statut de la série : Terminée en 9 tomes

C'est l'histoire de Ninon, une jeune lycéenne qui fait tout pour être la plus discrète possible dans sa classe. Cependant, elle se promène avec un oiseau sur l'épaule, que tous croient empaillé, ce qui lui a valu le surnom de fille oiseau et d'être mise à l'écart. Mais le volatile, du nom de Prof, est bel et bien en vie et se révèle être le meilleur ami de Ninon. Un jour en rentrant chez elle, Ninon apprend de sa mère que son voisin, Kira, qui est également un camarade de classe, va mourir dans un an. La mère de Ninon, étant très amie avec le père de Kira, demande à sa fille de veiller sur lui. Cependant, Ninon n'a pas une très bonne opinion de ce Kira qu'elle voit comme un garçon qui méprise les autres et les utilise comme de simples objets. D'ailleurs, un peu plus tôt dans la même journée, Kira avait embrassé Ninon par surprise pour se débarrasser d'une fille avec qui il était sorti dernièrement. Pour Ninon, rien à faire, ce n'était pas l'attitude de quelqu'un mourant, sa mère doit se tromper. Cependant le doute qui plane fait naître la volonté de connaître Kira, et Ninon finit par découvrir la vérité sur son état de santé. Toute cette arrogance cachait en fait sa peur de mourir seul. Ninon prend alors la décision de passer les 365 prochains jours aux côtés de Kira et ainsi de ne jamais le laisser seul, pour le plus grand bonheur de ce dernier.

365 jours ça peut paraître long mais c'est bien court quand c'est tout ce qu'il nous reste à vivre surtout quand on vient à peine de se faire son 1er véritable ami.

Close to Heaven aborde le thème important et difficile de la mort. C'est avec subtilité qu'on traite de ce sujet délicat par le biais de l’amitié naissante entre ces deux êtres qui semblent ne rien avoir en commun.

L'amitié est d'ailleurs le sujet principal de ce premier tome qui oppose l’asociabilité de Ninon au cercle des nombreux amis de Kira. Ce qui ne l'empêche aucunement de se sentir seul au quotidien. Rien n'était fait pour qu'ils se rapprochent et pourtant un lien sincère va se créer entre eux sous l'impulsion de la maladie de Kira.

Ce 1er tome met en avant le début de relation amicale entre Ninon et Kira mais qui explicite également des liens très forts qu'elle entretient avec Prof, l'oiseau, et sa maîtresse. Le volatile apporte le trait d'humour nécessaire pour contrebalancer un sujet aussi difficile que la mort.

Rin Mikimoto, Pika Édition, Manga, Critique Manga,

En parallèle de cette amitié, cela reste un shojo manga et l'amour n'est jamais bien loin. Il n’est pas encore clairement évoqué dans ce premier tome mais lors du passage de leur visite au zoo, Kira fait clairement comprendre qu'il veut un vrai rendez-vous amoureux avec Ninon et se montre très attentionné. 

C'est aussi ce qui est intéressant dans cette histoire. Alors que l'on s'attend à ce que tout tourne autour du plaisir, des caprices et des désirs de Kira, on est surpris de constater que ce dernier cherche à faire plaisir à Ninon. Un canon du genre shojo qui se retrouve, du coup, au centre du récit. 

Le rythme de l'histoire est maîtrisé et fluide et nous tient en haleine. L'auteure nous met face à une situation compliquée pour finir par nous offrir un bouquet final typique du shojo : protéger la personne chère à son cœur.

En résumé, les personnages sont aussi attendrissants les uns que les autres et nous donne envie de continuer l'aventure à leurs côtés. L'histoire, touchante du début à la fin, nous fait souvent monter les larmes aux yeux. Ce thème difficile de la mort abordé judicieusement par le biais d'une amitié sincère sur fond de découverte de l'amour pur donne envie de se plonger sans plus attendre dans la suite de cette saga.

Le manga a eu la chance d'être adapté en film live en février 2017 sous le nom de Kyou no Kira-kun.

Points forts : 
  • Personnages attendrissants et atypique avec Prof
  • Humour
  • Amitié
  • Un bon rythme
  • Beaucoup de détails dans les arrières plans
  • Dessins des personnages précis

Points faibles :
  • Néant

Verdict : Un très bon tome !!!


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017