vendredi 3 novembre 2017

Notre critique du tome 1 de « Wonder Rabbit Girl »

Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Manga, Wonder Rabbit Girl, Yui Hirose,

Wonder Rabbit Girl, Manga, Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Yui Hirose,Dessinateur : Yui Hirose
Scénariste : Yui Hirose
Éditeur : Delcourt / Tonkam
Collection : Shonen
Genre : Érotisme
Public : + 16 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 4 octobre 2017
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours de publication

C'est l'histoire de Rei, un lycéen moyen rejeté par l'ensemble de sa classe parce que c'est un otaku. Son seul soutien : Ren son frère aîné. Ce dernier est aimé de tous en plus d'être un élève brillant, tout le contraire de son cadet. Mais tout va changer du jour au lendemain quand Ren va être hospitalisé d'urgence pour un état de choc découlant d'une réaction aux mots filles et école. Rei décide alors de prendre la place de son aîné dans sa vie et enquêter dans son école pour savoir ce qui est à l'origine du mal de son frère. Il commence par fouiller la chambre de ce dernier et découvre une drôle de liste contenant le nom de toutes les filles de l'école avec une caractéristique particulière et parmi elle "Wonder Rabbit Girl" dont Ren n'arrête pas de prononcer le nom en criant. Comment la trouver entre toutes ces filles aux caractéristiques plus improbables les unes que les autres ?

Wonder Rabbit Girl bien que présenté comme un shonen tire plus vers un style seinen. En effet, le thème principal est la vengeance, Rei veut venger son frère Ren ce qui est généralement un thème de shonen.

Wonder Rabbit Girl, Manga, Critique Manga, Delcourt / Tonkam, Yui Hirose,

Cependant, dans ce 1er tome, cette notion de vengeance est mise en retrait et est plutôt discrète. Rei ne se rappelle que de temps en temps qu'il doit venger son frère. Dans l'histoire une jauge de motivation de Rei apparaît même, ne montrant que 1 % dédié à la vengeance et 99 % consacré à ses tentations charnelles.

L'entièreté de ce tome présente le même équilibre : 1 % sur la vengeance et les 99 autres pour cent nous font découvrir les penchants sexuels plus farfelus les uns que les autres des jeunes filles de l'école élitiste de Ren.

Les dessins sont plutôt bien faits et détaillés. Yui Hirose nous permet également de découvrir l'étendue de son talent en étant une des rares auteures à publier des tutoriels pour nous montrer son travail.


Par contre ce qui est dommage, c'est que malgré une très bonne qualité de dessin, des changements très minimes sont effectués pour distinguer Rei de son frère ce qui rend plutôt incohérent le fait qu'aucun des camarades de Ren ne se rendent compte de la supercherie.

Le rythme de l'histoire est assez lent et répétitif. Rei croise une fille, se rappelle de son fétichisme, vu sur la liste de son frère et l'utilise contre elle et ce à trois reprises.

Heureusement, une intrigue intéressante semble se dessiner vers la fin du tome.

En bref, on n'en apprend pas beaucoup dans ce 1er tome de Wonder Rabbit Girl ainsi que sur la vengeance de Rei qui passe un peu trop au second plan.

Points forts : 
  • Dessins très précis
  • Utilisation d'une jauge d'extase bien pensée

Points faibles : 

  • Thème de vengeance non respecté
  • Déviances sexuelles farfelues
  • Développement de l'intrigue assez lent
  • Fan-service très présent

Verdict : Un tome moyen !!! 

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017