dimanche 12 novembre 2017

Notre critique du tome 2 de « DanMachi – La Légende des Familias »



Mangaka dessinateur : Kunieda
Mangaka scénariste : Fujino Omori
Editeur : Ototo
Collection : shonen
Genre : Fantastique, baston, humour, suspense
Public : tout public
Site officiel : non
Sortie : 6 octobre 2017
Prix : 6,99
Statut de la série au Japon : en cours, adaptée en anime


C’est la Feria des Monstres à Orario et tout le monde est présent pour faire la fête. Mais des cris retentissent bientôt : des monstres se sont échappés de leur cage, menaçant la vie de tous les habitants ! Ganesh, grand maître de la Feria ordonne que les familias et leurs membres se mettent immédiatement en chasse tandis que le peuple sera confiné à l’abri dans l’enceinte de la Feria. Mais les rues deviennent vite le théâtre d’une panique qui gagne du terrain lorsqu’un Doargent, l’une des plus redoutables créatures du labyrinthe surgit au milieu de la foule, face à Bell et Hestia. Instinctivement et malgré sa peur, Bell s’interpose pour protéger sa déesse, peine perdue car la bête s’entête visiblement à poursuivre Hestia ! Bell n’a plus le choix : il doit combattre sa peur pour sauver sa déesse quelle que soit leur différence de puissance…

Suite immédiate du tome 1, ce volume nous plonge dans une action continue qui ne reprend son souffle qu’en toute fin. Comploteuse décidée, Freya, qui est l’ennemie de Hestia et a remarqué l’étonnante faculté de progression éclair de Bell, a donc prévu une épreuve de force pour celui qu’elle convoite désormais. En libérant des créatures mortelles et en lançant la plus forte d’entre elles aux trousses d’Hestia, elle prévoit que Bell va développer rapidement de nouvelles aptitudes et devenir bien plus intéressant encore. A moins qu’elle n’ait d’autres attentes que le lecteur ne peut pas encore déceler…

Le suspense est immédiat, dominateur dans ce combat Bell VS Doargent. On passe de l’option de la fuite à corps perdu à celle de laisser Hestia en sûreté pendant que Bell distraira la bête à travers les rues menant à Daïdalos, espérant pouvoir ensuite la semer dans le labyrinthe. Mais plus il court plus il apparaît à Bell que la fuite ne le sauvera ni lui ni sa déesse. Hestia n’est d’ailleurs pas le genre de divinité à abandonner son subordonné à son sort. D’autant qu’elle a un petit tour dans son sac : l’arme qu’elle a obtenu d’Héphaïstos, une dague puissante qui doit rendre Bell plus fort. C’est l’occasion ou jamais de l’offrir à son protégé. Mais cela suffira-t-il à battre le Doargent ? Ne spoilons pas nos lecteurs mais ajoutons que tout est orchestré de telle sorte que même si Bell est le héros, on frissonne avec lui jusqu’au dernier moment !

La logique veut que la situation désespérée et l’entraide fidèle proche du sacrifice dont font preuve Bell et Hestia les rapproche franchement et les pousse même à accepter et s’avouer les forts sentiments qu’ils éprouvent l’un envers l’autre, à voir par la suite s’il n’y a pas eu quiproquos dans ces aveux émotionnellement chargés mais peut-être mal compris de part et d’autre. D’autant qu’au détour de ce combat titanesque, Bell parvient enfin à impressionner Aiz !

Suspense, action, baston, magie, tout est réuni pour transporter le lecteur au sein de cette partie de chasse mouvementée qui fait encore grandir les capacités de Bell comme les liens qu’il entretient avec Hestia.

Le dessin de Kuneida s’accorde à 200% au scénario, rend l’enchaînement rapide de l’action, dans les phases de fuite/poursuite comme dans celles du combat, ajoutant les temps morts nécessaires aux sentiments de peur ou d’amour, laissant savourer un suspense de premier choix. Si les arrières-plans sont parfois éludés au profit des lignes de fuite et du chara-design dynamique, leur présence affine encore la situation des héros qui se retrouvent seuls dans l’épreuve, cherchent à épargner les autres pour mieux combattre loin de victimes potentielles.

Avec sa mise en scène ultra-énergique et une évolution à la fois des personnages et du récit, ce tome 2 de Dan Machi – La Légende des Familias offre tout ce qu’on aime !

Points forts : 
  • Version manga d’un Light Novel à succès réussie 
  • Suspense au top et omniprésent 
  • Action + + + 
  • Complot entre divinités qui prend de l’ampleur 
  • Personnages principaux attachants à 200% 
  • Personnages secondaires avec un rôle à jouer 
  • Problématique liée à l’évolution de Bell appelée à dominer l’histoire 
  • Humour + 
  • Dynamisme du récit + + + 
  • Dessin au service de l’histoire 
  • Mise en scène et en cases énergique 
  • Chara-design codifié mais efficace 
  • Arrières plans réussis 
  • Edition française de qualité 

Points faibles : 
  • On ne nous dit toujours pas quelle est la vraie finalité de cette course à l’héroïsme au sein du donjon… 

Verdict : Un Très Bon Tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017