dimanche 12 novembre 2017

Notre critique du tome 2 de « Re:Zero Re:Life – Arc 2 : Une Semaine au Manoir»



Mangaka dessinateur : Daichi Matsuse/Chara-design : Shinichirou Otsuka
Mangaka scénariste : Tappei Nagatsuki d’après le Light Novel éponyme
Editeur : Ototo
Collection : shonen
Genre : Fantasy, fantastique, baston
Public : tout public
Site officiel : non
Sortie : 6 octobre 2017
Prix : 6,99
Statut de la série au Japon : en cours de publication, adaptée en animé

A son réveil, Subaru constate qu’il a remonté le temps de 4 jours. Atterré de comprendre que les liens qu’il avait réussi à créer avec tous les habitants du manoir se sont envolés, il reprend néanmoins courage, bien décidé à inverser la fatalité. Nul doute pour lui que son saut temporel à rebours prend sa source dans son assassinat et dans son seul pouvoir, « la mort réversible », mais il n’a aucun souvenir des circonstances de cette mort. Il revit donc ses journées au manoir, aussi fidèlement que possible, espérant démasquer le tueur qui s’y cache et menace tout autant chaque personne présente. Il n’est cependant pas au bout de ses surprises car la bête assoiffée de sang n’a rien du monstre qu’il s’est imaginé…

Les (més)aventures de Sabaru continuent entre numéros de charme touchant le cœur des filles, situations comiques efficaces et instants de suspense bien sanglant. Après un passage qui insiste sur le ton dramatique qui aura l’ascendant sur l’ensemble du tome, on découvre un Subaru bien décidé à combattre son destin. Il revit ses jours au plus près de ses souvenirs et constate des changements tout en menant sa petite enquête. Ses plans ne se déroulent pas forcément comme prévu puisqu’il meurt un nouvelle fois et qu’une peur panique l’envahit au « réveil ». Ce tueur invisible commence sérieusement à le terroriser et à juste titre : sa seconde mort est si violente et douloureuse qu’il n’est que trop heureux de revenir de nouveau en arrière…

Parmi les éléments nouveaux qui se mettent en place alors qu’il revit sans cesse les mêmes journées, Subaru apprend de Roswaal qu’il possède une forme très rare mais très ténébreuse de magie. Il lui manque le bon interlocuteur pour en apprendre plus et seule Béatrice pourrait jouer ce rôle. Comme Subaru, le lecteur pense qu’elle ne se prêtera jamais au rôle maître de magie aussi la surprise de sa réaction finale est-elle totale. Contre toute attente elle pourrait devenir une alliée de poids pour un Subaru de plus en plus malmené et finalement désespéré face à la véritable identité de son meurtrier. Les indices sont discrets, réduits à quelques paroles étranges, un mystérieux conte pour enfants et le sobriquet peu flatteur de « sorcière de l’envie » flottent, créant une atmosphère tendue, un suspense grandissant favorisant un dénouement à la fois triste et terrifiant pour notre héros. Tout est réuni pour faire de ce tome une ballade de cauchemar offerte tant à Subaru qu’au lecteur. Et la chute est vertigineuse…

Le dessin demeure d’égale facture depuis le premier Arc, on apprécie toujours le chara-design adapté à chaque protagoniste et très expressif. Typé shonen il met surtout en relief l’évolution du scénario par une belle fluidité de mise en cases et un travail des décors comme de l’encrage assurant une ambiance idéale.

On change doucement de ton avec ce tome, glissant du monde victorieux et enjolivé jusqu’ici traversé par Subaru vers une épreuve sanglante et plus dramatique que ce qu’il a déjà connu. Un plaisir pas si ordinaire !

Points forts : 
  • Evolution du récit + + + avec plusieurs axes : relation Subaru/Emilia, meurtrier au manoir qui agit 
  • Narration fluide et dynamique 
  • Mélange équilibré suspense, humour, romance 
  • Personnages très attachants, bien conçus 
  • Le duo Rem/Ram évolue particulièrement et laisse deviner un malaise grandissant 
  • Héros idéal qu’on l’on aime voir douter et même en proie à la panique, il n’est pas à toute épreuve ! 
  • Dessin au service de la narration 200% 
  • Chara-design selon les codes du genre 
  • Mise en scène dynamique 
  • Arrières plans bien travaillés, atmosphères variées très réussies !!! 
  • Edition française de qualité 

Points faibles : 
  • Néant 
 
Verdict : Un Excellent Tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017