dimanche 5 novembre 2017

Notre critique du tome 3 de « Given »

Critique Manga, Given, Kizu Natsuki, Manga, Taifu Comics, Yaoi Blue,

Critique Manga, Given, Kizu Natsuki, Manga, Taifu Comics, Yaoi Blue,
Dessinateur : Natsuki Kizu
Scénariste : Natsuki Kizu
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Romance, Tranche de vie, Drame
Public : Tout public
Contenu : 160 pages
Prix : 8,99€
Sortie : 28 septembre 2017
Statut de la série : En cours de publication

Le concert s’est terminé sur un succès total grâce à la prestation certes maladroite mais émotionnellement puissante de Mafuyu. Le soir même, Take, ami de longue date de Kaji et Haruki, leur suggère de donner une nouvelle dimension à leur groupe, porté par la voix de Mafuyu. Pendant ce temps, Uenoyama revient sur terre… Et réalise que s’il a passionnément embrassé Mafuyu tout de suite après le show, ils n’en ont pas du tout parlé ensuite. Le lendemain, Mafuyu n’est pas au lycée. Angoissé, Uenoyama sait que la chanson de Mafuyu parlait d’un amour perdu et ses paroles comme sa façon de chanter à cœur perdu l’ont fait frissonner. Il lui rend visite et comprend qu’il a oublié un élément important : qu’est-ce que Mafuyu ressent pour lui ? Est-il prêt à accepter l’amour d’un autre ?

L’aventure de Given prend un nouvel essor à présent que Mafuyu a passé l’épreuve du feu : se produire en live, lui si timide et tellement possédé par la douleur de celui qu’il a perdu. Sans oublier son chagrin, le jeune homme a fait confiance à ses nouveaux amis et à celui qui s’est taillé une place dans son cœur meurtri, il a pu faire face à cette douleur enfouie, l’exprimer en musique et ainsi libérer son cœur. Plus que jamais, il est décidé à poursuivre ce chemin épaulé par Kaji, Haruki et surtout Uenoyama.

On assiste à une superbe prise de tête de la part de ce dernier qui, bourru et la tête dans la musique en permanence, réalise à rebours la signification de ce baiser donné furtivement à Mafuyu. Uenoyama, parfait néophyte en amour, passe par les stades de l’angoisse, des questions sans fin ni sens, des spéculations catastrophiques qui s’effacent dès que Mafuyu lui fait comprendre à demi-mots puis franchement qu’il l’accepte tel qu’il est. On sent pourtant que Uenoyama n’a pas fini de se poser des questions sur celui qui l’a précédé dans le cœur de son amoureux, de cette ombre qui accompagne Mafuyu pas à pas, qui sera sans doute là pour toujours dans un coin de sa tête, de son cœur, de sa musique. Uenoyama ne peut s’empêcher de chercher la comparaison, des réponses et surtout de souhaiter être le seul dans le cœur de Mafuyu. Sentiments troubles partagés par Haruki face à Kaji qu’il aime en silence depuis longtemps et par un Kaji qui ne semble pas avoir mis un point final à sa relation avec son colocataire et premier amour Ugetsu.

Mais la course farouche des sentiments n’empêche pas le moteur de se mettre en marche et le groupe prend le nouveau nom de Given, s’affiche sur le net et gagne en puissance pour passer aux étapes suivantes. Kaji coache Mafuyu en l’invitant à un concert donné par Ugetsu, petit génie du violon, persuadé que cela inspirera Mafuyu, lui montrera ce qu’est le talent inné et débloquera ce qui sommeille encore dans son jeune ami. Il semble qu’il soit bien inspiré… Mais Mafuyu écrira-t-il une chanson sur son nouvel amour ou encore sur l’ancien ? Car le couple qu’il forme avec Uenoyama pourrait ne tenir qu’à un fil…

L’esthétique de Natsuki Kizu ne manque rien de ce qui fait un bon manga. Assurant une expressivité idéale aux visages, son dessin porte le récit et l’évolution des liens qui unit ses protagonistes malmenés par des sentiments passionnées et parfois contradictoires. On apprécie particulièrement la légèreté qui accompagne à la fois la nouvelle sérénité de Mafuyu et l’humour d’une mise en scène qui secoue les émotions d’un Uenoyama aux prises avec ses maladresses d’amoureux débutant. Alternant gravité des liens passés et tendresse d’un amour naissant, la mangaka soigne tout ce qui fait de son manga une série dont on ne se lasse pas de découvrir les rebondissements.

Avec ce tome 3 Given ouvre une nouvelle étape dans l’évolution de son groupe musical vedette et des relations de ses personnages de plus en plus attachants. Vivement la suite !

Points forts : 
  • Yaoi pour tout public 
  • Histoire bien construite, équilibre romance/drame/humour 
  • Rythme narratif + + 
  • Développement des personnages + + 
  • Personnages attachants 
  • Aventure musicale qui progresse d’un grand pas 
  • Romance + + + 
  • Humour + + 
  • Style graphique élégant et réaliste 
  • Chara-design varié et expressif 
  • Mise en scène + + + 
  • Arrières plans soignés 
  • Édition française sans défaut 

Points faibles : 
  • Néant 

Verdict : Un excellent tome !!! 


0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017