dimanche 12 novembre 2017

Notre critique du tome 5 de « Bungô Stray Dogs »



Mangaka dessinateur : Harukawa 35
Mangaka scénariste : Kafka Asagiri
Editeur : Ototo
Collection : seinen
Genre : SF, baston, drame
Public : public averti
Site officiel : non
Sortie : 29 septembre 2017
Prix : 7,99
Statut de la série au Japon : en cours, adaptée en animé

Après une première mission confiée à Kyôka, au déroulement un rien mouvementé dûe aux méthodes encore trop mafieuses de la jeune fille, Atsushi et elle sont brusquement attaqués. La mafia tient à récupérer Kyôka envers et contre tous. Mais elle se rebelle et fait preuve d’une certaine audace pour évincer ceux qui sont désormais ses ennemis. Cela donne le temps à d’autres détectives d’arriver en renforts. Mais alors que les deux camps sont parés au bain de sang, ils sont violemment mis à terre par la troisième faction qui a décidé de prendre le pouvoir, la Guilde venue des Etats-Unis passe de nouveau à l’action… au grand jour ! Et Kyôka disparaît…

De bons rebondissements dans ce tome 5 qui n’épargne personne. Après une introduction franchement amusante basée sur Kyôka et son manque de doigté en tant que détective débutante, les choses sérieuses commencent par une attaque surprise de la mafia portuaire.

Au cours du combat, on apprend le terrible secret de la jeune fille qui n’a guère le temps de s’expliquer puisque des renforts détectives arrivent avant que les deux camps se fassent laminer par les envoyés de la guilde américaine décidée à racheter celle de nos détectives très spéciaux. Kyôka en profite pour prendre la fuite afin d’éviter de faire face à ses nouveaux alliés et surtout Atsushi.

Grâce au savoir-faire horrifique mais efficace de la sœur de Jun’Ichiro, nos héros sont remis d’aplomb pour préparer la riposte. Néanmoins, leur directeur choisit la prudence et propose un autre plan : ne pas se faire attaquer par les deux factions en même temps car ils sont clairement en sous-effectif et n’auraient alors aucune chance. Il préfère donc la finesse et on découvre sa face cachée prouvant qu'il n'a besoin de personne pour assurer sa protection. Tandis que Dazai interroge leur prisonnier mafieux avec ses méthodes très particulières, le directeur fait preuve d’étonnantes capacités à mettre à terre les tueurs envoyés à ses trousses et leur confie un message : que leur chef vienne l’affronter lui-même ! Ainsi notre agence de détectives opte pour la guérilla plutôt que l’affrontement brutal, ce qui pourrait bien pousser ses adversaires à s’entretuer…

Musclé, mouvementé, riches en révélations mais gardant toujours quelques traits d’humour, ce tome 5 garde intact le charme d’une série qui dépote tant par son originalité que par sa capacité à entrer dans les codes établis pour mieux séduire un large lectorat.
Petit bémol : avec la recrudescence d’ennemis qui finissent par prendre un peu la vedette, on perd de vue notre jeune héros phare, Atsushi mais la dernière page nous offre le retour fracassant du super bad guy, Akutagawa !

Le graphisme reste superbe, élégant dans le traitement des nouveaux personnages jusque dans leur mise en mouvement lors de leurs interventions ravageuses. L’action est parfaitement séquencée et met en valeur le dynamisme des affrontements tout comme l’expressivité des visages affirme une belle palette d’émotions qui s’associent parfaitement au récit. L’équilibre entre cases dévolues à l’action et donc un peu nues en dehors des personnages et les scènes un rien plus calmes présentant l’environnement de l’histoire est ténu mais fonctionnel.

Une bataille sur trois fronts s’engage définitivement et le mystère demeure quant aux identités des vainqueurs, de quoi faire frémir le lecteur !

Points forts : 
  • Révélations sur Kyôka et le directeur de l’agence 
  • Les deux ennemis jurés de l’agence passent à l’action avec force ! 
  • Retour en forme de Akutagawa… ça va saigner ! 
  • Entrée en scène de nouveaux personnages charismatiques 
  • Baston + + + 
  • Action + + + 
  • Humour + + 
  • Aspect psychologique des personnages bien vu sans en faire trop 
  • Graphisme de belle facture 
  • Chara-design adapté à chaque personnage 
  • Mise en scène rythmée et nette 
  • Edition française réussie 

Points faibles : 
  • Néant 

Verdict : Un Excellent Tome !!!

0 Commentaires :

Bienvenue sur Japan Touch

Notre dernière vidéo

Fourni par Blogger.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter

Nos partenaires

Meilleur site d'actualité Manga, Anime, Jeux Vidéo, Cinéma, Goodies, Drama, J-Music et Japon Critiques mangas et séries d'animation Tests jeux vidéo japonais Tests jeux vidéo japonais
Black Box Taifu Comics
Delcourt / Tonkam
Casterman
Ototo
Anime Digital Network
Urban China
Ofelbe Éditions
Kotoji Éditions
Éditions Akata
Soleil Manga
Nobi Nobi

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Japan Touch © 2011 - 2017